CCNA 1 - Module 09 ? Pilotes De Protocoles TCP/IP ... - Repo

CCNA 1 - Module 09 - Pilotes De Protocoles TCP/IP & Adressage IP ... des examens de certification CCNA 640-801, INTRO 640-821 et ICND 640-811. ...... Dans le cadre de l'adressage d'un intranet non public, d'un TP ou d'un réseau ...


un extrait du document




CCNA 1 - Module 09 - Pilotes De Protocoles TCP/IP & Adressage IP Internet a été créé dans le but de fournir un réseau de communication
capable de fonctionner en cas de guerre. Malgré la considérable évolution
de son objectif premier, il repose toujours sur la pile de protocoles
TCP/IP. Le protocole TCP/IP s'avère parfaitement adapté aux exigences de
robustesse et de décentralisation liées à Internet. En outre, la plupart
des protocoles standard s'appuient sur le modèle TCP/IP à quatre couches. Il est conseillé de disposer de connaissances sur les modèles de
réseau OSI et TCP/IP. Chacun des modèles fait appel à sa propre structure
pour décrire le mécanisme d'un réseau. Néanmoins, ils se recoupent
beaucoup. Les administrateurs système doivent connaître ces modèles afin de
saisir le mécanisme d'un réseau. Pour échanger des données sur Internet, un équipement doit
obligatoirement disposer d'un identificateur unique. Cet identificateur
correspond à l'adresse IP, car les routeurs utilisent le protocole de
couche 3 appelé «protocole IP» pour déterminer le meilleur chemin pour cet
équipement. IPv4 est la version du protocole IP actuellement utilisée sur
Internet. Celle-ci a été élaborée avant la forte augmentation du besoin en
adresses. Face à la croissance démesurée d'Internet, le nombre d'adresses
IP disponibles a dangereusement diminué. Pour répondre à cette pénurie
d'adresses, des solutions ont été proposées : les sous-réseaux, le système
NAT (Network Address Translation) et les adresses privées. Le protocole
IPv6 apporte des améliorations à la version IPv4 et fournit un espace
d'adressage beaucoup plus important. Cette version IPv6 permet aux
administrateurs d'intégrer les méthodes disponibles dans la version IPv4,
ou de les supprimer. Pour se connecter à Internet, un ordinateur doit comporter une
adresse MAC physique et une adresse IP unique. L'adresse IP unique est
également appelée « adresse logique ». Il existe plusieurs façons
d'attribuer une adresse IP à un équipement. Certains équipements possèdent
toujours la même adresse statique, tandis que d'autres se voient attribuer
une adresse différente à chaque connexion au réseau. L'allocation dynamique
d'adresses IP peut s'effectuer de plusieurs manières différentes. Pour que des données soient correctement acheminées d'un équipement à
un autre, les problèmes liés, par exemple, à l'utilisation d'adresses en
double doivent être résolus. Ce module se rapporte à des objectifs spécifiques des examens de
certification CCNA 640-801, INTRO 640-821 et ICND 640-811. À l'issue de ce
module, les étudiants seront en mesure d'effectuer les actions suivantes: ( Expliquer le principe d'Internet et l'adéquation du protocole
TCP/IP avec celui-ci.
( Décrire les quatre couches du modèle TCP/IP.
( Spécifier les fonctions de chaque couche du modèle TCP/IP.
( Comparer les modèles OSI et TCP/IP.
( Présenter la fonction et la structure des adresses IP.
( Définir le rôle des sous-réseaux.
( Présenter les différences entre l'adressage privé et
l'adressage public.
( Identifier la fonction des adresses IP réservées.
( Expliquer l'utilisation de l'adressage dynamique et statique
d'un équipement.
( Définir le mécanisme des adresses dynamiques avec les
protocoles RARP, BOOTP et DHCP.
( Utiliser le protocole ARP pour que l'adresse MAC envoie un
paquet à un autre équipement.
( Appréhender les problèmes liés à l'adressage réseau. 9.1 - Présentation du protocole TCP/IP 9.1.1 - Origine et évolution du protocole TCP/IP Le ministère américain de la Défense (DoD) a développé le modèle de
référence TCP/IP, car il avait besoin d'un réseau pouvant résister à toutes
les situations. Imaginez en effet un monde quadrillé de connexions de
toutes sortes : fils, micro-ondes, fibres optiques et liaisons satellites.
Imaginez maintenant que des données doivent être transmises quel que soit
l'état d'un n?ud ou d'un réseau spécifique. Le ministère américain de la
Défense nécessitait une transmission réseau fiable, pour toute destination
des données et en toute circonstance. La création du modèle TCP/IP a
contribué à la réalisation de ce projet. Depuis lors, le modèle TCP/IP
s'est imposé comme la norme Internet. Examinez les couches du modèle TCP/IP par rapport à l'objectif
initial d'Internet afin d'éclaircir la situation. Les quatre couches du
modèle TCP/IP sont les suivantes: la couche application, la couche
transport, la couche Internet et la couche d'accès au réseau. Certaines
couches du modèle TCP/IP portent le même nom que celles du modèle OSI. Il
est essentiel de ne pas confondre les fonctions des couches, car ces
dernières jouent des rôles différents dans chaque modèle. La version
actuelle du protocole TCP/IP a été normalisée en septembre 1981.
[pic] 9.1.2 - La couche application La couche application gère les protocoles de niveau supérieur, les
représentations, le code et le contrôle du dialogue. La pile de protocoles
TCP/IP regroupe en une seule couche la totalité des aspects liés aux
applications et vérifie que les données sont préparées de manière adéquate
pour la couche suivante. Le protocole TCP/IP contient des spécifications
relatives aux couches transport et Internet, notamment IP et TCP, et
d'autres relatives aux applications courantes. Outre la prise en charge du
transfert de fichiers, du courrier électronique et de la connexion à
distance, le modèle TCP/IP possède des protocoles prenant en charge les
services suivants: ( Le protocole FTP (File Transfer Protocol): ce protocole est
un service fiable orienté connexion qui utilise le protocole TCP
pour transférer des fichiers entre des systèmes qui le prennent en charge.
Il gère les transferts bidirectionnels des fichiers binaires et
ASCII.
( Le protocole TFTP (Trivial File Transfer Protocol): ce
protocole est un service non orienté connexion qui utilise le
protocole de datagramme utilisateur UDP (User Datagram Protocol). Il est
utilisé sur le routeur pour transférer des fichiers de configuration
et des images de la plate-forme logicielle IOS Cisco, ainsi
que pour transférer des fichiers entre des systèmes qui le prennent en
charge. Il est utile dans certains LAN, car il s'exécute plus
rapidement que le protocole FTP dans un environnement stable.
( Le protocole NFS (Network File System): ce protocole est un
ensemble de protocoles pour systèmes de fichiers
distribués, développé par Sun Microsystems, permettant un accès aux
fichiers d'un équipement de stockage distant, tel qu'un disque dur,
dans un réseau.
( Le protocole SMTP (Simple Mail Transfer Protocol): ce
protocole régit la transmission du courrier électronique sur les
réseaux informatiques. Il ne permet pas de transmettre des données autres
que du texte en clair.
( Telnet: ce protocole permet d'accéder à distance à un autre
ordinateur. Cela permet à un utilisateur d'ouvrir une session sur
un hôte Internet et d'exécuter diverses commandes. Un client Telnet est
qualifié d'hôte local. Un serveur Telnet est qualifié d'hôte
distant.
( Le protocole SNMP (Simple Network Management Protocol): ce
protocole permet de surveiller et de contrôler les équipements
du réseau, ainsi que de gérer les configurations, les statistiques, les
performances et la sécurité.
( Le protocole DNS (Domain Name System): ce protocole est
utilisé par Internet pour convertir en adresses IP les noms de
domaine et leurs n?uds de réseau annoncés publiquement. [pic]
9.1.3 - La couche transport La couche transport fournit une connexion logique entre les hôtes
source et de destination. Les protocoles de transport segmentent et
rassemblent les données envoyées par des applications de couche supérieure
en un même flux de données, ou connexion logique, entre les deux points
d'extrémité. [pic] Internet est souvent représenté par un nuage. La couche transport
envoie des paquets de données d'une source à une destination à travers ce
nuage. Le rôle principal de la couche transport est d'assurer une
fiabilité et un contrôle de bout en bout lors du transfert des données à
travers ce nuage. Les fenêtres glissantes, les numéros de séquençage et les
accusés de réception permettent d'obtenir ce résultat. La couche transport
définit également une connectivité de bout en bout entre les applications
hôtes. Les protocoles de la couche transport incluent les protocoles TCP et
UDP. [pic] Le rôle des protocoles TCP et UDP est le suivant:
( Segmenter les données d'application de couche supérieure.
( Envoyer des segments d'un équipement à un autre. Le rôle du protocole TCP est le suivant:
( Etablir une connexion de bout en bout.
( Assurer le contrôle de flux à l'aide des fenêtres glissantes. ( Assurer la fiabilité du réseau à l'aide des numéros de
séquençage et des accusés de réception. 9.1.4 - La couche Internet Le rôle de la couche Internet consiste à sélectionner le meilleur
chemin pour transférer les paquets sur le réseau. Le principal protocole de
cette couche est le protocole IP. La détermination du meilleur chemin et la
commutation de paquets ont lieu au niveau de cette couche. Les protocoles ci-dessous s'exécutent au niveau de la couche Internet du
protocole TCP/IP:
( Le protocole IP assure l'acheminement au mieux (best-effort
delivery) des paquets, non orienté connexion. Il ne se préoccupe
pas du contenu des paquets, mais il recherche un chemin pour
....