elements indicatifs de corrige - CRCF

ELEMENTS INDICATIFS DE CORRIGE. Barème ..... a attribué une adresse IP fixe alors que le serveur est configuré en adressage dynamique (serveur DHCP).


un extrait du document




SESSION 2005 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS ANALYSES DE GESTION ET
ORGANISATION DU SYSTEME D'INFORMATION ELEMENTS INDICATIFS DE CORRIGE
Barème global sur 80 points DOSSIER 1 : Analyses de gestion (40 points) Première partie : Tableau des flux de l'Ordre des Experts Comptables
(13 points)
Deuxième partie : Besoins en fonds de roulement normatif (12
points)
Troisième partie : Gestion des approvisionnements (7
points)
Quatrième partie : Tableau de bord (8 points) DOSSIER 2 : Analyse du système d'information (40 points) Première partie : étude du schéma de données (6 points)
Deuxième partie : Exploitation de la base de données (11
points)
Troisième partie : Extension du schéma de données (9
points)
Quatrième partie : Analyse du traitement des commandes spéciales
(8 points)
Cinquième partie : Gestion du poste de travail (6 points)
A - Tableau des flux de l'ordre des experts comptables (13 points) 1. Après avoir complété l'annexe A (à rendre avec votre copie), commenter
brièvement l'évolution de la trésorerie
|Extrait du tableau des flux de |2001 |2002 |2003 |2004 |
|trésorerie de l'Ordre des Experts| | | | |
|Comptables (annexe 1) | | | | |
|VARIATION de TRESORERIE |210 |-95 |-390 |-570 |
|Trésorerie d'ouverture |205 |415 |320 |-70 |
|Trésorerie de clôture |415 |320 |-70 |-640 |
Commentaire : la trésorerie s'est considérablement dégradée au cours des
4 derniers exercices puisqu'elle est passée d'un excédent de + 415 000 E
fin 2001 à un déficit de - 640 000 E fin 2004.
2. Calculer et commenter l'évolution du besoin en fonds de roulement
d'exploitation.
Le besoin en fonds de roulement d'exploitation n'a cessé d'augmenter : +
900 KE en 2001, + 1 415 KE en 2002, + 1 710 KE en 2003 et + 1 805 KE en
2004.
Les stocks et les créances d'exploitation (emplois ou besoins) ont
considérablement augmenté.
Les dettes d'exploitation (ressources ou dégagements) ont également
augmenté, mais beaucoup moins rapidement que les stocks ou les créances.
L'accroissement du BFRE a fait diminuer le flux net de trésorerie
d'exploitation d'année en année.
3. Indiquer les sources de financement utilisées au cours des 4 derniers
exercices et préciser leurs montants respectifs. La SA CHAREDON a eu recours :
- à une augmentation de capital par apports nouveaux de 400 000 E en
2002 (une augmentation de capital par incorporation de réserves
n'aurait eu aucune incidence sur les flux).
- à des nouveaux emprunts auprès d'établissement de crédit : 800 000 E
en 2002, 120 000 E en 2003 et 80 000 E en 2004, soit au total 1 000
000 E.
4. Mettre en évidence les actions éventuelles qui permettraient
d'améliorer la situation de trésorerie pour les exercices à venir.
- argumentation sur la formation de la trésorerie (dépendante du BFR et
du FR).
- En priorité une réduction du BFRE : réduction des stocks et des
crédits-clients, allongement des crédits-fournisseurs.
- un accroissement du FRNG est plus problématique, une augmentation de
capital et un emprunt ayant déjà été réalisés en 2002 pour financer un
investissement très important (1 500 KE). B - Besoin en fonds de roulement d'exploitation normatif (12 points) 1. Pour déterminer le besoin en fonds de roulement d'exploitation
normatif en nombre de jours de chiffre d'affaires hors taxes,
compléter l'annexe B (à rendre avec la copie).
|Eléments |Temps |Coefficients de |BFRE en jours de CA|
|du BFRE |d'écouleme|structure |HT |
| |nt | | |
| |en jours | | |
| | | |Besoins |Ressource|
| | | | |s |
|Stocks |45 |50/100 = 0.5 |22,50 | |
|Matières | | | | |
|Stocks |30 |(50+5+22.5)/100 = |23,25 | |
|Produits Finis | |0.775 | | |
|Créances |15 + 45 = |100 x 1.055 / 100 |63,30 | |
|Clients |60 |= 1.055 | | |
|TVA déductible |15 + 20 = |50 x 0.055 /100 = |0,9625 | |
|à 5.50 % |35 |0.0275 | | |
|TVA déductible |15 + 20 = |5 x 0.196 /100 = |0,343 | |
|à 19.6 % |35 |0.0098 | | |
|Dettes |30 |50 x 1.055 /100 = | |15,825 |
|Fournisseurs | |0.5275 | | |
|Matières | | | | |
|Dettes |15 |5 x 1.196/100 = | |0,897 |
|Fournisseurs | |0.0598 | | |
|charges | | | | |
|externes | | | | |
|TVA collectée |15 + 20 = |100 x 0.055/ 100 = | |1,925 |
|à 5.50 % |35 |0.055 | | |
|Totaux |110,3555 |18,647 |
|BFRE en jours de CA HT |91,7085 |
2. Commenter brièvement les résultats obtenus.
Le BFRE normatif est particulièrement élevé : 91.71 jours de CA HT contre
72 j pour le secteur.
Les stocks (45.75 jours de CA HT contre 33 j) et les créances clients
(63.3 jours de CA HT contre 55 j) pèsent sur la trésorerie de
l'entreprise.
Non demandé : les gestionnaires de la SA CHAREDON doivent donc proposer
aux dirigeants des mesures visant à réduire la durée de stockage et le
délai de recouvrement des créances clients. C - Gestion des approvisionnements (7 points).
Le rythme actuel de passation des commandes répond-il à l'objectif fixé par
M. FRANÇOIS ? Justifier votre réponse. Calcul :
Solution à partir du lot économique Q :
Coût de lancement = 45 E x (100 kg x 300 jours / Q) = 1 350 000 / Q
Coût de possession = (Q / 2 x 30 E/kg) x 0.01 = 0.15 Q
On peut
< Soit : calculer le coût total : y = 1 350 000 / Q + 0.15 Q. L'étude de
la dérivée cette fonction montre que le minimum est atteint quand Q =
3 000 kg par commande.
< Soit : poser l'égalité : 1 350 000 / Q = 0.15 Q et obtenir Q2 = 9 000
000 ( Q = 3 000 kg par commande.
En déduire les valeurs de N (100 kg x 300 jours) / 3 000 kg = 10 commandes
par an.
Admettre : - une solution à partir de la cadence N : Coût de lancement = 45 E x N
Coût de possession = C/2N x t = (100 kg x 300 jours x 30 E) /2N) x 0.01 = 4
500 / N < Soit : poser l'égalité : 4 500 / N = 45 N et obtenir N2 = 100 ( N =
10 commandes par an.
< Soit : calculer le coût total : y = 45 N + 4 500 / N. L'étude de cette
fonction montre que le minimum est atteint quand N = 10. - Ou une solution utilisant la formule de WILSON : N = [pic]= [pic] = [pic] = 10 commandes par an. Conclusion :
Le rythme actuel de commande de cette matière est de 2 par an. Passer à un
rythme de 10 commandes par an (optimum) permettrait d'améliorer la gestion
des approvisionnements, de réduire le stock moyen et de diminuer le BFRE. D - Tableau de bord (8 points).
Rédiger une note de synthèse d'une quinzaine de lignes maximum, destinée
aux dirigeants. Cette note devra mettre en évidence des indicateurs qui
répondent aux nouvelles attentes des dirigeants.
Justifier vos choix. Forme :
Le candidat doit faire figurer les 4 mentions obligatoires : émetteur,
destinataires, date et objet.
L'orthographe, le style et la structure (plan type = rappel de l'objet de
l'étude, justification et propositions) doivent également être évalués.
|De : Assistant de gestion |A : M. François |
|pièces jointes : |Date : |
|Objet : Évolution du tableau de bord. |
|Introduction : Rappel de l'objet de l'étude |
| |
|Justification du choix des indicateurs : |
|Répondre aux préoccupations des dirigeants : pouvoir suivre et maîtriser |
|l'évolution de la trésorerie |
|Le Tableau des Flux, l'évaluation du BFRE, la gestion des |
|approvisionnements, confirment le bien fondé des préoccupations exprimées |
|Or, le tableau de bord existant n'aborde pas la situation de trésorerie et |
|l'analyse du BFRE. |
| |
|Propositions : |
|Pour répondre aux attentes des dirigeants, 5 nouveaux indicateurs, regroupés|
|sous le titre de « indicateurs de suivi de la trésorerie », pourraient être |
|intégrés dans le tableau de bord : |
|la trésorerie nette (à optimiser) ; |
|la durée moyenne de stockage
....