Informatique - the United Nations

A l'issue de l'entretien, le jury d'examen recommandera les candidats jugés les ...... les gouvernements pour renforcer la participation au processus décisionnel. .... de l'opération d'examen et d'évaluation d'ensemble d'un important système ..... à la moyenne) par trois professeurs, Mmes X, Y et Z, qui ont corrigé la même ...


un extrait du document




UNITED NATIONS [pic] NATIONS UNIES CONCOURS DE
RECRUTEMENT NATIONAUX
2008
(P-1/P-2)
Ce document et le formulaire sont également disponibles sur les sites
internet suivants : www.un.org/Depts/OHRM/examin/exam.htm (en anglais)
www.un.org/french/Depts/OHRM/examin/fexam.htm (en français)
(12-juillet-2007) SECRETARIAT DES NATIONS UNIES
CONCOURS 2008 POUR LE RECRUTEMENT
D'ADMINISTRATEURS AUXILIAIRES (P-1/P-2) Objet 1. Le Secrétariat des Nations Unies organisera en 2008, sous la
direction d'un jury de l'Organisation, un concours pour le recrutement de
nationaux de certains États Membres appelés à occuper des postes
d'administrateurs auxiliaires (P-1/P-2) au Siège de l'ONU ou dans l'un de
ses bureaux. [1] 2. Le concours est ouvert dans les disciplines suivantes :
Affaires Politiques
Droits de l'Homme[2]
Environnement
Évaluation de Programmes
Finance
Informatique
Statistiques 3. Une description générale des tâches habituellement dévolues aux
disciplines précitées, ainsi que des qualifications académiques requises
pour chaque discipline, figurent dans l'annexe I du présent avis. Conditions requises 4. Peuvent se porter candidats les hommes et femmes nationaux des États
Membres participant au concours de 2008. Les femmes qualifiées sont
particulièrement encouragées à faire acte de candidature. 5. Les candidats devront posséder au minimum un diplôme de premier cycle
universitaire relevant de la discipline pour laquelle ils postulent et ne
pas être âgés de plus de 32 ans au 31 décembre 2008
(c.-à-d. être nés le 1er janvier 1976 ou après). Une très bonne
connaissance de l'anglais ou du français est requise. 6. Dans le cas où un grand nombre de candidatures serait reçu (plus de 40
par discipline pour un pays donné), le jury se réserve le droit de
limiter l'admission au concours aux candidats les plus qualifiés au
regard des critères minima mentionnés dans les paragraphes 4 et 5.
Ces qualifications incluent, entre autres, les diplômes universitaires
de deuxième cycle ou
certificats d'études avancées équivalents, la connaissance d'autres langues
officielles des Nations Unies (anglais/français, arabe, chinois, espagnol
ou russe), une expérience professionnelle significative ou des
publications. Modalités 7. Le concours consiste en une épreuve écrite et un entretien avec le
jury. 8. L'épreuve écrite comprend deux parties : (a) une épreuve générale destinée à évaluer les capacités rédactionnelles
(quarante cinq minutes); et (b) une épreuve spécialisée, en fonction de la discipline choisie, destinée
à évaluer les connaissances spécialisées (trois heures et quarante cinq
minutes). Si un grand nombre de candidats participe au concours dans une discipline
donnée, les exposés de la partie spécialisée seront corrigés en premier
lieu. Cette partie sera éliminatoire. 9. Les questions de l'épreuve écrite sont en anglais et en français, les
deux langues de travail du Secrétariat.
L'épreuve générale doit impérativement être composée dans l'une de ces deux
langues.
Pour la partie spécialisée, les candidates et candidats peuvent rédiger
leurs réponses en anglais, en français ou dans l'une des autres langues
officielles du Secrétariat, c'est-à-dire l'arabe, le chinois, le russe ou
l'espagnol. 10. L'épreuve écrite aura lieu le 26 février 2008. La date exacte sera
communiquée dans la notification de convocation mentionnée au paragraphe 29
de cet avis. 11. L'Organisation des Nations Unies ne prend pas à sa charge les frais
de voyage encourus par les candidats pour se rendre aux centres d'examen. 12. Les candidats retenus à l'issue de l'épreuve écrite seront convoqués
à un entretien avec le jury de l'examen. L'entretien est normalement prévu
durant le second semestre 2008. 13. L'entretien aura lieu en langue anglaise ou française, les deux
langues de travail du Secrétariat. 14. L'Organisation rembourse les frais de voyage aller-retour jusqu'au
lieu de l'entretien, suivant les dispositions applicables en la matière. 15. A l'issue de l'entretien, le jury d'examen recommandera les candidats
jugés les plus qualifiés au Sous-secrétaire général à la gestion des
ressources humaines. 16. Les candidats reçus au concours seront inscrits sur une liste de
réserve de candidats qualifiés. Ils pourront ensuite être sélectionnés
pour des postes P-2 en fonction des besoins de l'Organisation et de la
disponibilité des postes. 17. Les décisions du jury d'examen relatives aux résultats des épreuves
seront définitives et sans appel. Les notes des candidats ne leur seront
pas communiquées. 18. Les lauréats pourront être affectés au Siège de l'ONU à New York ou
dans les autres bureaux de l'Organisation en Afrique, en Asie, en Amérique
latine ou en Europe. Les administrateurs auxiliaires seront soumis à un
programme de ré-affection obligatoire. Ce programme a pour objet de mieux
assurer l'orientation, la formation, la mobilité et l'aide à l'organisation
des carrières des administrateurs auxiliaires au cours des cinq premières
années de leur emploi dans la catégorie des administrateurs de façon à
faciliter leur adaptation et à accélérer leur apprentissage sur la voie
d'une vie professionnelle productive et de la satisfaction au travail dans
la fonction publique internationale.
A tel effet, les fonctionnaires relevant du Programme sont appelés a
exercer leurs fonctions à deux postes différents au cours de leur cinq
premières années de service. Traitement, prestations et autres avantages 19. Pour les fonctionnaires sans personne à charge, le traitement annuel
de début, net d'impôts, est normalement compris entre 42 818 et 54 844
dollars É.-U. En outre, les fonctionnaires perçoivent une indemnité de
poste dont le montant, indexé sur le coût de la vie, est déterminé en
fonction du lieu d'affectation (de 25 648 à 32 852 dollars par an à
New York actuellement, par exemple). Pour les fonctionnaires ayant des
personnes à charge, le traitement annuel net de début se situe entre 45 650
et 58 808 dollars (le montant de l'indemnité de poste étant actuellement
de 27 344 à 35 226 dollars par an à New York). 20. Les fonctionnaires bénéficient en outre des prestations et avantages
ci-après : (a) Indemnité pour charges de famille : actuellement, 1 780 dollars par
an pour chaque enfant à charge remplissant les conditions requises; (b) Participation à la Caisse commune des pensions du personnel des
Nations Unies. La cotisation du fonctionnaire est égale à 7,9 % de la
rémunération considérée aux fins de la pension, celle de l'ONU étant
calculée au double de ce taux. La Caisse sert des pensions d'invalidité,
de retraite et de réversion, dont certaines peuvent être partiellement
converties en une somme en capital ; (c) Cotisation à un plan d'assurance maladie et à un plan d'assurance
dentaire. L'ONU prend la plus grande part (55 à 65 %) des primes à sa
charge pour un certain nombre de plans d'assurance maladie. Le
fonctionnaire verse au maximum 6,16 % du traitement net considéré aux fins
de l'assurance maladie (traitement de base brut majoré de certaines primes
et indemnités, déduction faite de la retenue opérée en application du
barème des contributions). 21. Les fonctionnaires qui sont nommés dans un lieu d'affectation situé
en dehors de leur pays d'origine bénéficient également des avantages
suivants : (a) Indemnité de frais d'études ainsi que de frais de voyage liés à la
scolarisation, pour chaque enfant à charge remplissant les conditions
requises; (b) Congés dans les foyers : tous les deux ans, l'Organisation paie les
frais de voyage du fonctionnaire, de son conjoint et des enfants à charge
remplissant les conditions requises. Le premier congé dans les foyers ne
sera toutefois accordé que si le fonctionnaire reste au service de
l'Organisation au moins six mois après la fin de l'engagement initial d'une
durée de deux ans. 22. Les fonctionnaires recrutés à l'international pour fonctions dans les
bureaux à l'extérieur du siège peuvent également avoir droit à certains des
avantages suivants: (a) Indemnité d'affectation lors du recrutement et prime de rapatriement
lors de la cessation de service. L'indemnité d'affectation est calculée
sur la base du taux d'indemnité de subsistance correspondant au lieu
d'affectation. Le montant de la prime de rapatriement, qui est fonction du
nombre d'années de service, peut atteindre 58 % du traitement net indiqué
en fonction de la durée de service continu dans le pays d'affectation et en
fonction du statut familial; (b) Paiement des frais de déménagement, suivant le lieu d'affectation. La
charge maximale transportable aux frais de l'Organisation est de
8 150 kilos; (c) Allocation-logement d'un montant pouvant atteindre 40 % du loyer
effectif si celui-ci est supérieur à un pourcentage donné des émoluments du
fonctionnaire, et à condition qu'il ne dépasse pas le plafond des loyers
réputés raisonnables. 23. Le traitement offert aux lauréats sera déterminé sur la base de leurs
titres universitaires et de la durée de leur expérience
professionnelle progressive dans leur domaine de compétence. 24. Les fonctionnaires de l'O
....