LE BEP - Espace pédagogique - Académie de Poitiers

Epreuve EP2 ? Première situation Page 10 / 48 ... Page 14 / 48; Un exemple d' évaluation d'épreuve EP1 Page 16 / 48; Grille de positionnement de .... Il n'existe pas dans la progression pédagogique d'activités de BEP et d'autres de niveau BAC PRO . ..... Attention de ne pas transformer cette évaluation en sujet d' examen.


un extrait du document




LE BEP
PRODUCTION MECANIQUE
Diplôme (Certification) intermédiaire Pour le cursus
Baccalauréat Professionnel
Technicien d'usinage
(BAC PRO TU)
Recommandations pédagogiques Gérard RENNUIT, IEN-ET/STI
et la collaboration de
Christophe VARASSE PLP Génie Mécanique Productique
Eric LORTHIOIR PLP Génie Mécanique Productique
Mai 2010 SOMMAIRE
1 : Préambule : . Introduction.
Page 3 / 48 . Rappel des principes pédagogiques devant permettre la construction du
parcours de formation. Page 3 / 48
. Organisation de la formation BAC PRO TECHNICIEN D'USINAGE.
Page 4 / 48
. Synoptique du cursus de formation BAC PRO 3 ans.
Page 5 / 48
. L'espace de formation.
Page 6 / 48
2 : Schématisation de la certification intermédiaire (de niveau V) dans le
cursus BPR3 « TU » . Page 7 / 48
3 : Remarques sur le contenu du référentiel de certification du BEP
Production Mécanique. Page 8 / 48
4 : Recommandations portant sur la mise en oeuvre de la certification du
BEP Production Mécanique. Page 9 / 48
. Epreuve EP1 (Unité U1)
Page 9 / 48 . Epreuve EP2 - Première situation
Page 10 / 48 . Epreuve EP2 - Deuxième situation
Page 11 / 48 5 : Le contexte de la période de formation en milieu professionnel.
Page 12 / 48
Annexes :
A. Une fiche d'évaluation de l'épreuve EP1.
Page 14 / 48
B. Un exemple d'évaluation d'épreuve EP1
Page 16 / 48
C. Grille de positionnement de l'épreuve EP2-1
Page 17 / 48
D. Une fiche « Evaluation de l'attitude de l'élève en PFMP (EP2-1) »
Page 19 / 48
E. Une fiche d'évaluation de l'épreuve EP2-1
Page 20 / 48
F. Exemple de livret d'accompagnement (livret du stagiaire) pour une
période Page 23 / 48
G. Une fiche d'évaluation de l'épreuve EP2-2
Page 37 / 48 Exemple d'évaluation au travers de la formation menant au Bac Pro
Page 39 / 48 1-Préambule :
Introduction :
Les élèves entrant en seconde professionnelle, première année d'un parcours
en trois ans, visent l'obtention du baccalauréat professionnel. La
formation dispensée permet l'acquisition progressive des compétences et
connaissances définies dans le référentiel du baccalauréat professionnel
avec les niveaux d'exigence associés. La professionnalisation des élèves
doit débuter dès la classe de seconde. Le référentiel du BAC PRO « TU »
n'est pas modifié au niveau des enseignements professionnels.
Tous les élèves sous statut scolaire se présentent à une certification
intermédiaire afin d'obtenir un diplôme de niveau V : le BEP Production
Mécanique. Les élèves sont inscrits à cette certification par
l'établissement lors de la classe de Première BPR31. L'obtention de ce
diplôme de niveau V ne conditionne ni le passage en classe supérieure, ni
l'inscription au baccalauréat professionnel.
L'objectif de la certification intermédiaire est de valider un niveau de
compétences reconnu par les professionnels et d'éviter ainsi une éventuelle
sortie sans qualification. Cette certification s'appuie sur la formation
BPR3 et notamment celle dispensée en classes de seconde et de première sans
pour autant remettre en cause l'objectif visé qui est bien la préparation
du baccalauréat professionnel.
L'écriture des certifications intermédiaires dans le champ « Production et
conception mécaniques » a conduit à la rédaction de deux diplômes distincts
: le BEP Production Mécanique et le BEP Représentation Informatisée de
Produits Industriels (RIPI). Le référentiel du BEP Production Mécanique est
commun, comme certification intermédiaire, aux Baccalauréats Professionnels
Technicien d'Usinage, Technicien Outilleur et Productique Mécanique option
Décolletage. Les équipements pour la formation restent identifiés aux
diplômes préparés (Baccalauréats Professionnels Technicien d'Usinage,
Technicien Outilleur, et Productique Mécanique option Décolletage) et
spécifiques aux métiers.
La certification intermédiaire BEP Production Mécanique compte cinq unités
dont deux pour le domaine professionnel U1 et U2 (EP1 et EP2) et trois
pour le domaine général UG1 et UG2 (EG1 et EG2) dont une pour l'EPS : UG3
(EG3 : Eduction Physique et Sportive). Le référentiel BEP Production Mécanique propose un contenu et une
certification qui s'intègre complètement dans les référentiels des
Baccalauréats Professionnels Technicien d'Usinage, Technicien Outilleur et
Productique Mécanique option Décolletage.
Un changement de baccalauréat professionnel en fin de première année est
possible, la fin de seconde professionnelle n'étant pas pour autant un
palier d'orientation. Il se fera dans le cadre d'un « échange »
établissement - famille, de préférence dans le champ professionnel
Production et conception Mécaniques. Pour suivre l'élève dans cette
évolution voulue, l'équipe pédagogique et en particulier les enseignants du
domaine professionnel de la classe de seconde, l'accompagneront en lui
proposant autant que possible des activités individualisées en lien avec le
nouveau diplôme visé.
Rappel des principes pédagogiques devant permettre la construction du
parcours de formation : L'enseignement professionnel basé sur la pédagogie du détour conserve sa
spécificité. Construit à partir d'activités pratiques pour transmettre les
compétences (savoir-faire et savoirs associés) ; il permet, notamment en
début de cursus, à chaque jeune de retrouver confiance et goût d'apprendre
par la pratique (je fais, je réussis, je comprends), par une relation «
physique » avec la discipline (touché des matières et matériaux
caractéristiques) et par l'authenticité des exercices proposés. Ces
derniers s'appuient sur des contextes caractéristiques d'activités métier
et de problématiques réelles. Cette mise en situation des activités
pédagogiques (pratiques et théoriques) donne du sens aux enseignements.
Cette approche inductive de transmissions des savoirs plus proche des
mécanismes mentaux d'apprentissage des élèves de lycée professionnel que la
pédagogie déductive est à conserver en BAC PRO 3 ans. 1 BPR3 = Baccalauréat professionnel en 3 ans.
La formation dispensée s'appuie sur une progression pédagogique permettant
de transmettre l'ensemble des notions théoriques et pratiques définies dans
le référentiel du BAC PRO. Rédigée pour les trois années, cette progression
propose des activités pédagogiques caractéristiques du métier. Les
séquences pédagogiques (cours, TD, TP, remédiation, synthèse, évaluation)
sont organisées par centre d'intérêt. Elles permettent de mettre en place
aisément les situations CCF tant de BAC PRO que de BEP. L'organisation de
la certification est à programmer en début de formation lors de l'écriture
de la progression pédagogique.
Dans le cadre d'expérimentations (article 34 de la loi d'orientation et de
programme pour l'avenir de l'école (article L. 401-1 du code de
l'éducation)), la modularisation du parcours peut être envisagée, cette
dernière peut notamment faciliter la mise en ?uvre des dispositifs de
remédiations.
Le BAC PRO retient, depuis sa création, le principe de l'alternance des
lieux de formations (le centre de formation et l'entreprise). La période en
entreprise, d'une durée totale de 22 semaines, est un espace
d'apprentissage et de certification à part entière. L'acquisition des
compétences professionnelles et des savoirs associés est à répartir entre
ces deux lieux de formation, l'organisation de cette alternance est de la
responsabilité des enseignants tout comme l'accompagnement des tuteurs dans
leur rôle formateur.
De même, les projets (techniques, PPCP, ...), supports possibles de
remédiation, sont également porteurs d'apprentissage. Leur mise en ?uvre
est importante tant elle modifie la relation aux savoirs et la posture de
l'enseignant dans sa relation avec l'élève ; c'est un espace pour apprendre
autrement que chaque équipe ne doit pas négliger. La progression
pédagogique doit tenir compte de ces espaces de formation en identifiant
les notions qui peuvent y être acquises.
L'individualisation des parcours de formation, inscrite dans le concept du
lycée des métiers et accentuée par la rénovation de la voie professionnelle
devient essentielle pour accompagner chaque jeune dans la réalisation de
son projet professionnel que ce soient les élèves en difficultés, ceux se
réorientant et ceux se préparant à poursuivre en BTS. Sa mise en ?uvre
relève d'une action d'équipe et est essentiellement pluridisciplinaire.
Organisation de la formation BAC PRO TECHNICIEN D'USINAGE :
Pour le BAC PRO TECHNICIEN D'USINAGE, la répartition des activités sur les
trois années de formation peut retenir le principe ci-après décrit, afin de
faciliter la mise en ?uvre de la certification intermédiaire tout en
laissant une large autonomie aux équipes disciplinaires, qui par ailleurs
sont encouragées à conduire une vraie réflexion pédagogique et didactique
pour l'écriture de ce n
....