CIRCULAIRE_EXAMENS_EPS_2015_PDF.doc - Académie de la ...

Objet : Epreuves d'EPS au baccalauréat général et technologique, ... l'examen ponctuel terminal obligatoire pour les candidats ne bénéficiant pas du CCF ou ... NB : le protocole 2014/2015 est intégré dans le cadre synthétique du projet dont  ...


un extrait du document




Sch?lcher, le 15 septembre 2014 Madame la Rectrice
Chancelière de l'Université
Directrice Académique des Services
De l'Education Nationale à Mesdames et Messieurs les Proviseurs
des Lycées Publics et Privés
Mesdames et Messieurs les Proviseurs
des Lycées Professionnels Publics et Privés
Mesdames et Messieurs les Principaux
des Collèges Publics et Privés
Mesdames et Messieurs les Directeurs de C.F.A.
Objet : Epreuves d'EPS au baccalauréat général et technologique,
baccalauréat professionnel, CAP et BEP, session 2015 contrôle en cours de
formation (CCF), épreuves facultatives (option)
Références : Arrêté du 21 décembre 2011
Arrêté du 15 juillet 2009 pour la certification de la voie professionnelle
(BO N°31 du 27 août 2009) NS n° 2009-141 du 08/10/2009) B.O spécial n°5 du 19 juillet 2012 Référence : IPR/CBL/AK/BT/ DG/MM/GH - n° 2014- Les épreuves EPS du baccalauréat général et technologique et celles de la
voie professionnelle sont régies par les textes cités en référence. La
présente note a pour objectif de rappeler synthétiquement les dispositions
générales sur chaque type d'examen et de préciser les décisions du ressort
académique qui en découlent. - Dispositions Générales
Trois types de contrôle sont définis :
le contrôle en cours de formation (CCF) au bénéfice des élèves
régulièrement inscrits dans les établissements et qui suivent les cycles
d'activités physiques organisés par les équipes d'EPS,
l'examen ponctuel terminal obligatoire pour les candidats ne bénéficiant
pas du CCF ou facultatif selon les nouvelles directives.
le contrôle adapté destiné aux candidats présentant un handicap ou une
inaptitude partielle ou temporelle. 1-1- Contrôle en cours de formation (CCF) 1-1-1- Dispositions communes aux 3 examens (Baccalauréats, BEP, CAP) L'élève est évalué :
. sur un ensemble d'épreuves organisées en fin de chaque cycle
d'apprentissage,
. par le professeur responsable du groupe classe de l'année en cours,
. selon un calendrier soumis au C.A (conseil d'administration), porté à
la connaissance des élèves et des familles, qui précise également les
dates des contrôles et des épreuves de rattrapage prévues par le
texte.
Chaque établissement doit concevoir des épreuves adaptées pour les élèves
qui ne peuvent suivre une pratique assidue. Une circulaire spécifique
figure sur le site EPS de l'Académie et en précise les modalités.
Le choix des activités est réglementé et encadré: les ensembles d'épreuves
que proposent les professeurs d'EPS doivent être confectionnés sur la base
des 5 compétences propres et de la liste nationale d'épreuves, complétée
par la liste académique. Chaque fiche (liste nationale ou académique) est
confectionnée selon une méthodologie commune (critères, repères et
conditions d'évaluation) qui assure une équité entre les épreuves et une
unité entre toutes les académies.
L'évaluation aboutit toujours à une notation individuelle. Les notes sont
harmonisées, dans un premier temps, au sein de l'équipe EPS.
Les notes s'établissent à la décimale et après harmonisation académique,
elles seront arrondies au demi-point supérieur pour les examens de la voie
professionnelle et au point entier le plus proche pour le baccalauréat
général et technologique.
Ces dispositions (qui constituent le protocole d'évaluation) sont intégrées
dans le projet pédagogique EPS synthétique de l'établissement (conforme au
modèle académique) qui est porté à la connaissance de la communauté
éducative en début d'année scolaire. NB : le protocole 2014/2015 est intégré dans le cadre synthétique du projet
dont le format à respecter vous est communiqué par l'Inspection Pédagogique
Régionale. Par ailleurs, l'Académie ayant opté pour l'application nationale
EPSNET, ces protocoles seront saisis à l'ouverture de cette application
courant septembre 2014. La commission académique procède en fin d'année à l'harmonisation des
évaluations du contrôle en cours de formation. Cette commission est
destinataire des projets EPS synthétiques lors de la première réunion
prévue en septembre. Elle traite en fin d'année scolaire l'ensemble des
propositions de notes. Elle communique à la commission nationale le rapport
académique sur l'année scolaire. 1-1-2 - Dispositions spécifiques au baccalauréat enseignement général et
technologique . L'élève est évalué sur 3 épreuves dans trois compétences propres
différentes (sur 5 possibles).
. Chaque ensemble de 3 activités respecte les conditions suivantes :
Deux activités au moins sont choisies sur la liste nationale (31
fiches), complétées par la liste académique (4 fiches)
L'évaluation aboutit toujours à une appréciation individuelle
débouchant sur une note sur 20 pour chaque épreuve. La note finale est
le résultat de la division par 3 des notes sur les 3 épreuves. Elle
est arrêtée par la commission au point entier le plus proche.
. L'évaluation en fin de cycle est exclusivement faite selon les
modalités fixées dans les fiches nationales ou académiques. Elle est
réalisée par deux examinateurs, dont le professeur responsable de
l'enseignement des 3 activités. Le référentiel national d'évaluation est établi pour chacune des épreuves
en référence aux niveaux 4 et 5 des compétences attendues fixés par les
programmes de la classe terminale. Le niveau 4 est considéré comme exigible
pour l'enseignement commun à l'issue de la scolarité. Le niveau 5
correspond au niveau attendu dans le cadre des enseignements de complément
et facultatif.
Le référentiel académique d'évaluation est élaboré sous la responsabilité
de l'inspection pédagogique régionale d'EPS.
Les notes ne sont pas communiquées aux élèves ; Elles sont proposées à la
commission académique qui les harmonise avant de les arrêter et de les
soumettre au Président de jury. 1-1-3 - Dispositions spécifiques au baccalauréat professionnel.
. L'élève est évalué sur 3 épreuves dans trois compétences propres
différentes (sur 5 possibles). Ces 3 épreuves constituent un
« ensemble certificatif ». Deux activités au moins sont choisies sur
la liste nationale.
L'évaluation est capitalisable sur deux ans ;
Nouveauté :
Les unités de formation ont donc vocation à servir de support à la
certification. Au début de l'année de terminale, chaque élève choisit
un ensemble certificatif de trois épreuves. Une des trois épreuves
peut être choisie par le candidat en classe de 1ère.
Il vous appartient de faire apparaître dès la 1ère commission
académique les notes de 1ère qui seraient retenues pour la
certification 2015, ainsi que le projet de l'élève. Les notes de suivi
des élèves doivent être conservées par le chef d'établissement pour
usage éventuel.
On ne peut capitaliser qu'à partir de 2 notes obtenues en classe de
terminale
Un élève absent en terminale ne peut prétendre à la capitalisation de
ses notes de 1ère.
L'évaluation se déroule selon un protocole en classe de terminale.
Elle aboutit toujours à une appréciation individuelle, débouchant sur
une note sur 20 pour chaque épreuve. La note finale est le résultat de
la division par 3 des notes sur les 3 épreuves. Elle est arrêtée par
la commission au demi-point supérieur.
L'enseignant du groupe classe de l'année en cours est
responsable de l'évaluation et pose la note.
. Les évaluations sont menées sur la base des indications du référentiel
national ou académique. 1-1-4 - Dispositions spécifiques au BEP/CAP . L'élève est évalué sur 3 épreuves dans trois compétences propres
différentes (sur 5 possibles). Ces 3 épreuves constituent un
« ensemble certificatif ». Deux activités au moins sont choisies sur
la liste nationale.
L'évaluation est capitalisable sur deux ans ;
Nouveauté :
Les unités de formation ont donc vocation à servir de support à la
certification. Au début de l'année de terminale, chaque élève choisit
un ensemble certificatif de trois épreuves. Une des trois épreuves (2
au maximum) doit être choisie par le candidat en classe de 1ère.
Il vous appartient de faire apparaître dès la 1ère commission
académique les notes de 1ère qui seront retenues pour la certification
2015, ainsi que le projet de l'élève. Les notes de suivi des élèves
doivent être conservées par le chef d'établissement pour un usage
éventuel.
On ne peut capitaliser qu'à partir de 2 notes obtenues en classe de
terminale
Un élève absent en terminale ne peut prétendre à la capitalisation de
ses notes de 1ère.
. L'évaluation se déroule selon un protocole en classe de première.
Elle aboutit toujours à une appréciation individuelle, débouchant sur
une note sur 20 pour chaque épreuve. La note finale est le résultat de
la division par 3 des notes sur les 3 épreuves. Elle est arrêtée par
la commission au demi-point supérieur.
L'enseignant du groupe classe de l'année en cours est responsable de
l'évaluation et pose la note . Les évaluations sont menées sur la base des indications du référentiel
national
....