Evaluation de l'anglais au CAP

CADRAGE EPREUVE BTS TECHNICO COMMERCIAL POUR L'ANGLAIS. Oral 30 minutes + 30 minutes de préparation. Coefficient 3. Il s'agit de « vérifier la ...


un extrait du document



L’ANGLAIS au CAP
(principes, modes d’évaluation et consignes)


Principes

Pour une culture citoyenne (s’ouvrir sur d’autres cultures, découvrir et respecter l’autre),

Pour un enrichissement des possibilités d’expression,

Pour un apport d’outils nécessaires à la communication, à l’accès à l’information et à son traitement.



Les compétences visées : ( Communiquer de façon simple
( Enchaîner des énoncés courts et simples
( Faire face à des situations du quotidien
( Participer à des échanges d’informations
( Formuler une opinion, une idée



Modes d’évaluation

1. Pour l'épreuve obligatoire, un nouveau mode d'évaluation : le CCF

Le Contrôle en cours de formation est une évaluation certificative par sondage, dans un cadre règlementé et contrôlé.
Cette modalité d'évaluation a pour but de définir au plus près le niveau atteint par le candidat par rapport à un niveau requis pour obtenir le diplôme.
La mise en œuvre du CCF s'appuie sur la notion de situations d'évaluation pratiquées sur les deux années de formation, permettant d'évaluer un ensemble pertinent de compétences et de savoirs précis décrits par les textes officiels et le Cadre européen de référence commun pour les langues.
Ces situations (2 en ce qui concerne l’Anglais), sont organisées par le formateur du candidat; en effet, l'évaluation par CCF est de la responsabilité de l'enseignant qui conçoit les situations d'évaluation et choisit les périodes de passation. Elles peuvent se situer pour la première, en fin de 1ère année ou au tout début de la 2nde année et pour la deuxième, en fin de 2nde année. Leur durée ne peut aller au delà de 20 minutes.


Trois situations possibles : A. Compréhension de l'écrit et Expression écrite
B. Compréhension de l'oral
C. Compréhension de l'écrit et Expression orale

Une proposition de note est établie en résultant de la moyenne des 2 notes obtenues, puis proposée et transmise au jury académique.
Cette note n'est pas connue de l'élève.

Un dossier d'évaluation par candidat (et par discipline) est constitué comportant une fiche descriptive de chaque situation d'évaluation ainsi qu'une fiche synthèse de proposition de notes des élèves et la moyenne de la classe.

Le Chef d'établissement, chef du centre d'examen, est responsable du bon déroulement de la mise en œuvre du CCF.
Il informe les familles et les candidats des dates et heures des passations des situations d'évaluation, en concertation avec le formateur.




Le CCF constitue une nouvelle approche de l'évaluation; elle est plus ajustée aux rythmes des élèves et de leurs apprentissages.
C'est une pratique intégrée à la progression pédagogique, un levier pédagogique qui rétro agit sur la qualité de la formation et de ses modalités.
Le CCF permet aux élèves de se sentir plus impliqués dans leur temps de formation, dans leur évaluation.

Le Contrôle en cours de formation favorise l'acquisition d'une vraie culture de l'évaluation, une réflexion sur le rythme de chacun, sur l'objet même des évaluations.


Sont concernés : * les établissements d’enseignement public
* les établissements privés sous contrat
* les CFA ou S.A habilités
* la formation professionnelle continue en établissement public.



Précisions sur le contenu des situations d'évaluation


Situation A : compréhension de l’écrit / expression écrite

à partir d’un support en anglais (10 lignes), la capacité à comprendre les informations essentielles d’un message écrit par le biais :

de réponses en anglais à des questions en anglais portant sur le support proposé.


Situation B : compréhension de l’oral

à partir d’un support audio-oral ou audio visuel n’excédant pas 45 secondes, entendu et / ou visionné 3 fois, l’aptitude à comprendre le message sera évaluée grâce :

à un QCM en Français,
à des réponses en français à des questions en français,
à un CR en français des informations essentielles du support.


Situation C : compréhension de l’écrit / expression orale

à partir d’un support en anglais (relativement court), la capacité à comprendre des informations essentielles d’un message écrit sera évaluée par le biais :

d’un CR oral en anglais
de réponses orales en anglais à des questions écrites en anglais portant sur le support

-----------------------------------------------------



2. Pour l'épreuve facultative, une épreuve ponctuelle orale :

Préparation 20 mn

Durée : 20 mn

Seuls les points au-dessus de 10 seront pris en compte




L’épreuve comporte un entretien se rapportant :
soit à un document étudié sur les deux années de formation (texte, image, …)
soit à un document lié à l’activité et/ou à l’expérience du candidat



Modalités et support d’interrogation

Les documents  proposés par les candidats, seront au nombre de 7 ou plus (documents de type « texte ou image » étudiés au cours de la formation et supports liés à l’activité et/ou à l’expérience du candidat).
Les textes seront de longueur et de difficulté en rapport avec le nouveau programme (20 lignes environ). Ils devront présenter un intérêt de lecture et être de nature à faciliter et déclencher les échanges.

L’examinateur peut laisser le choix au candidat entre deux documents de sa liste.
Les candidats issus d’un établissement de formation devront se munir de la liste de leurs documents en double exemplaire (un exemplaire pour les jurys) validée par le professeur et le chef d’établissement d’origine.

Si des candidats se présentent avec des manuels comme support de textes, ils composent sur la photocopie, le manuel étant remis à l’examinateur (ceci pour garantir l’égalité de traitement des candidats).
Tous les candidats inscrits devront être interrogés même s’ils se présentent sans document ou avec des supports en nombre insuffisant. En l’absence de liste, l’examinateur propose deux documents au choix du candidat qui ne peut être sanctionné pour le motif qu’il n’est pas muni de supports.

Pas de question théorique de grammaire ni de traduction.


Critères d’évaluation et notation :

L’entretien visera à évaluer les compétences de compréhension et de production orales définies dans le préambule du programme c’est-à-dire au maximum le niveau B1 du Cadre européen commun de référence pour les langues.

Les candidats sont également censés solliciter une aide ou utiliser les stratégies de compensation lorsqu’ils ne possèdent pas les moyens linguistiques appropriés.

D’un point de vue fonctionnel, ils doivent être capables notamment de se présenter, d’argumenter et d’apprécier.
.
L’examinateur ne donne pas d’appréciation sur la prestation du candidat. Il ne communique pas la note au candidat à l’issue de l’épreuve.

--------------------------------------------------------

L'épreuve d'anglais porte un coefficient 1



Références et Textes officiels :

Les programmes de l’anglais au CAP
(cf BO n° 4 hors série du 24/07/2003)

La définition des épreuves
(cf BO n° 29 du 17/07/2003 et BO n°41 du 06/11/2003)

Organisation des examens pour le CAP
(cf circulaire n° 2004-371 du 4/06/2004)

Evolution de la réglementation générale du CAP
(cf circulaire n° 2004-610 du 13/07/2004)


Livret d’accompagnement des programmes anglais – CAP
(cf CNDP collection Lycée – Voie professionnelle – Décembre 2003)

Le cadre européen commun de référence pour les langues
(site internet du Conseil de l'Europe : http://www.coe.int)

Arrêté du 17/6/2003 ; circulaire n°2003-190 du 30/10/2003




Evaluation de l’anglais au CAP




Type d’épreuve

Mode d’évaluation

Epreuve Obligatoire

(selon les règlements particuliers de chaque CAP)

Contrôle En Cours De Formation

2 situations d’évaluation (de 20mn chacune) à choisir parmi 3.
A. Compréhension de l’écrit/Expression écrite
B. Compréhension de l’oral
C. Compréhension de l’écrit/Expression orale

Les périodes de passation peuvent se dérouler soit :
-la première, en fin de 1ère année ou au début de la 2nde
-la deuxième, en fin de 2nde année

Coefficient 1

Epreuve Facultative

(selon les règlements particuliers de chaque CAP)

Epreuve ponctuelle orale

Un entretien de 20mn sur un document étudié dans l’année (texte, image, publicité…) ou sur un document se rapportant à l’activité ou expérience du candidat.

Un temps de préparation de 20mn est laissé à l’élève.

Coefficient 1

Seuls les points au-dessus de 10 comptent.










Rectorat Limoges. P. Beaubatie mars 2006