b/ Attitude critique. - Mon site

Evaluation de fin de module ... S'informer sur le projet de formation : programme d'études, démarche de formation, ... Fait un examen sérieux des documents déposés. ..... un film et même en milieu de travail au terme du programme de TSGO.


un extrait du document





ROYAUME DU MAROC























Module 01

métier et formation













Secteur : BTP

Spécialité : Chef de chantier Travaux Publics

Niveau : Technicien







(APC)Juin.2007
REMERCIEMENTS

La DRIF remercie les personnes qui ont contribué à l’élaboration du présent document.

Pour la supervision :


M. Khalid BAROUTI Chef projet BTP
Mme Najat IGGOUT Directeur du CDC BTP
M. Abdelaziz EL ADAOUI Chef de Pôle CDC /BTP



Pour la conception :

Mme GUNINA Fatna Formatrice animatrice au CDC /BTP

Pour la validation :

Mme GUNINA Fatna Formatrice animatrice au CDC /BTP








Les utilisateurs de ce document sont invités à communiquer à la DRIF toutes les remarques et suggestions afin de les prendre en considération pour l’enrichissement et l’amélioration de ce programme.

DRIF





















Sommaire

PagePrésentation du module
Résumé de théorie
INFORMATION SUR LE METIERINFORMATION SUR LE PROJET DE FORMATIONEVALUATION ET CONFIRMATION DE L’ORIENTATIONGuide de travaux pratiqueTP 1. INFORMATION SUR LE METIERTP 2. INFORMATION SUR LE PROJET DE FORMATIONTP3 EVALUATION ET CONFIRMATION DE L’ORIENTATIONEvaluation de fin de module 

MODULE 01metier et formation Durée : 24h

OBJECTIF OPERATIONNEL DE PREMIER NIVEAU
DE COMPORTEMENT
INTENTION POURSUIVIE

Pour démontrer sa compétence, le stagiaire doit se situer au regard du métier et de la démarche de formation en tenant compte des précisions et en participant aux activités proposés selon le plan de mise en situation, les critères et les précisions qui suivent.


PRECISIONS


Connaître la réalité du métier
Comprendre le projet de formation
Confirmer son orientation professionnelle


PLAN DE MISE EN SITUATION


PHASE A : Information sur le métier

S’informer sur le marché du travail dans le domaine du bâtiment: milieux de travail, perspectives d’emploi, rémunération, possibilités d’avancement et de mutation, sélection des candidats (visites, entrevues, examens de documents, etc.)
S’informer sur la nature et les exigences de l’emploi (tâches, conditions de travail, critères d’évaluation, droits et responsabilités des travailleurs et travailleuses) au cours de visites, d’entrevues, d’examens de documents, etc.

Présenter des données recueillies, au cours d’une rencontre de groupe, et discuter de sa perception du métier : avantages, inconvénients, exigences.

PHASE B :
Information sur le projet de formation et engagement dans la démarche. Discuter des habiletés, aptitudes et connaissances nécessaires pour pratiquer le métier.

S’informer sur le projet de formation : programme d’études, démarche de formation, modes d’évaluation, sanction des études.

Discuter de la pertinence du programme de formation par rapport à la situation de travail du Chef de chantier Travaux publics

Faire part de ses premières réactions au métier et à la formation.


PHASE C : Evaluation et confirmation de son orientation

Produire un rapport dans lequel on doit :

préciser ses goûts, ses aptitudes et ses intérêts pour les Travaux publics



évaluer son orientation professionnelle en comparant les aspects et les exigences du métier avec ses goûts, ses aptitudes et ses intérêts.

CONDITIONS D’ENCADREMENT

Créer un climat d’épanouissement personnel et d’intégration professionnelle.
Privilégier les échanges d’opinions entre les stagiaires et favoriser l’expression de tous.
Motiver les stagiaires à entreprendre les activités proposées.

Permettre aux stagiaires d’avoir une vue juste du métier.
Fournir aux stagiaires les moyens d’évaluer leur orientation professionnelle avec honnêteté et objectivité.
Organiser des visites d’entreprises représentatives des principaux milieux de travail en Chef de chantier Travaux publics

Assurer la disponibilité de la documentation pertinente : information sur le métier, programmes de formation, guides, etc.
Organiser une rencontre avec des spécialistes du métier.


CRITERES DE PARTICIPATION

PHASE A :

Recueille des données sur la majorité des sujets à traiter.
Exprime convenablement sa perception du métier au moment d’une rencontre de groupe en faisant le lien avec les données recueilles.
PHASE B :

Donne son opinion sur quelques exigences auxquelles il faut satisfaire pour pratiquer le métier.
Fait un examen sérieux des documents déposés.
Ecoute attentivement les explications.
Exprime convenablement sa perception du programme de formation au moment d’une rencontre de groupe.
Exprime clairement ses réactions.

PHASE C :

Produit un rapport contenant :
une présentation sommaire de ses goûts, de ses intérêts et de ses aptitudes ;
des explications sur son orientation en faisant, de façon explicite, les liens demandés.




















OBJECTIFS OPERATIONNELS DE SECOND NIVEAU

le stagiaire doit maitriser les savoirs, savoir-faire, savoir-percevoir ou savoir-etre juges prealables aux apprentissages directement requis pour l’atteinte de l’objectif de premier niveau, tels que :

Avant d’entreprendre les activités de chacune des phases :

Saisir l’importance de s’engager dans une formation qui convienne vraiment Comprendre la compétence visée ainsi que la démarche d’apprentissage proposée.
Se situer au regard du module.
Etre réceptif ou réceptive aux informations relatives au métier et à la formation.
Avoir le souci de partager sa perception du métier avec les autres personnes du groupe.

Avant d’entreprendre des activités de la phase A :
Information sur le métier :
Repérer des informations.
Déterminer une façon de noter et de présenter des données.
Distinguer entre tâche et poste de travail.
Donner le sens de « qualifications » requises au seuil d’entrée sur le marché du travail.
Expliquer les principales règles permettant de discuter correctement en groupe.

Avant d’entreprendre des activités de la phase B :
Information sur le projet de formation et engagement dans la démarche :

Distinguer entre habiletés, aptitudes, connaissances requises pour exercer le métier.
Décrire la nature, la fonction et le contenu d’un programme d’études.
Avant d’entreprendre des activités de la phase C :
Evaluation et confirmation de son orientation :
Distinguer les goûts des aptitudes et des intérêts.
Décrire les principaux éléments d’un rapport confirmant un choix d’orientation professionnelle.

Présentation du Module


Situer le module par rapport du programme :

Ce module d’information générale constitue une introduction au métier et la formation. La connaissance du métier et de la formation représente une source de motivation importante pour le stagiaire en regard de son projet de formation.
Afin d’éviter les pertes de temps et de fausses attentes, il est primordiale que les stagiaires possèdent une vue réaliste et objective du métier ainsi que de la démarche de formation dans laquelle ils s’engagent. Ce module favorise la création d’un climat de confiance permettant l’avènement d’échanges constructifs entre les stagiaires et les personnes intervenants dans le métier.

Le module sera étalé en une durée de 2 semaines du 1° semestre du programme de formation.


Description sommaire :

L’objectif de ce module est de faire acquérir les connaissances relatives au métier et au marché de travail dans le domaine des travaux publics. Il traite également du projet de formation ainsi que l’engagement personnel du stagiaire dans la démarche éducative proposée. Enfin il place le stagiaire en situation de préciser ses goûts, ses aptitudes et ses champs d’intérêt pour le métier et d’évaluer son choix d’orientation professionnelle. Ce module vise donc à permettre au stagiaire de se situer au regard du métier et de la démarche de formation.


Contexte d’enseignement :

Dès la première rencontre, il est essentiel de sensibiliser le stagiaire à l’importance de ce module. Cependant il ne faut pas perdre de vue que la décision finale, quand à son orientation professionnelle, appartient au stagiaire.
Pour la première partie du module, vous devez mettre à la disposition des stagiaires des programmes d’études.
Enfin la dernière partie du module requiert que le formateur fournisse au stagiaire les moyens d’évaluer son orientation professionnel avec honnêteté et objectivité.


















Module n°:06
Maîtrise Techniques Particulières Au Pvc
RESUME DE THEORIE

INTRODUCTION

L’apprentissage d’un métier peut entraîner des piétinements et des détours qu’une certaine préparation évite souvent.

Ce document contient toutes les informations et activités nécessaires pouvant vous aider à atteindre la compétence visée par ce premier module, soit vous situer au regard du métier du Technicien spécialisé : travaux publics et de la démarche de formation.
Pour développer cette compétente, vous devrez d’abord vous informer sur le métier et la formation ensuite, confirmer votre orientation.


I/ Information sur le métier

A/Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics
Le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics est une composante essentielle de l'économie nationale c'est :
- 5% du PIB national - 45% de la F.B.C.F - Plus de 38 Milliards de dirhams de chiffre d'affaires annuel - Plus de 310.000 emplois directs dont 20.000 cadres - Plus de 53.000 unités dont près de 1.500 entreprises structurées et organisées
Caractéristiques générales des entreprises BTP
Le nombre des entreprises BTP varie en fonction de ces sous-secteurs : le premier comprend près de 1.500 unités de production tandis que le second comprend environ 10.000 unités de production disposant d'un local et environ 40.000 unités de production non localisées, c'est-à-dire travaillant sur les chantiers ou à domicile.
Bien entendu, la taille de ces unités varie de manière importante selon que l'on relève de la première sphère ou de la seconde. Si dans cette dernière, la taille moyenne est de 4 emplois avec un maximum ne dépassant jamais une dizaine de postes, elle atteint 120 emplois en moyenne par entreprise dans la première. Ce chiffre varie toutefois fortement selon les sous-secteurs d'activité : ainsi, les entreprises du second œuvre de finition comportent seulement 38 emplois en moyenne alors que les entreprises de travaux publics spécialisées en ouvrage d'art en ont 480.
En terme de chiffre d'affaires, la taille moyenne est de 15,9 millions de DH, variant aussi fortement que précédemment : 5,2 MDH pour les entreprises de second œuvre de finition à 59,9 MDH pour les entreprises de travaux d'hydraulique urbaine et agricole, soit un rapport de un à dix. Les secteurs d'intervention de l'entreprise organisée sont nombreux, avec une concertation élevée dans le bâtiment (gros œuvre-maçonnerie, le second œuvre technique et le second œuvre de finition) qui regroupe les 2/3 des entreprises organisées. Pour ce qui est des entreprises de travaux publics, elles se concentrent surtout dans les terrassements-routes et installations de lignes électriques et télécommunications (3/4 des entreprises de travaux publics).
Le poids des entreprises organisées dans le secteur des entreprises BTP est très important au regard du chiffre d'affaires (2/3 du CA global), des salaires versés (2/3) et de la valeur ajoutée (3/4 de la VA globale) et de l'emploi global (60%).
En ce qui concerne leur date de création, il est important de souligner la forte mortinatalité des entreprises non organisées qui restent très sensibles à la conjoncture économique et qui travaillent sur les marchés les moins importants en terme de