Compréhension Réseaux

Examen des méthodes de configuration de TCP/IP .... du protocole SMB (Server Message Block), pour procurer le partage de fichiers, ...... 111 = 7 (décimal).


un extrait du document



lé publique  PAGEREF _Toc76410774 \h 11
 HYPERLINK \l "_Toc76410775" Leçon 2 : Travail en réseau avec les composants par défaut de Windows Server 2003  PAGEREF _Toc76410775 \h 13
 HYPERLINK \l "_Toc76410776" Analyse des connexions réseau  PAGEREF _Toc76410776 \h 13
 HYPERLINK \l "_Toc76410777" Configuration des connexions  PAGEREF _Toc76410777 \h 13
 HYPERLINK \l "_Toc76410778" Composants par défaut d’une connexion réseau  PAGEREF _Toc76410778 \h 13
 HYPERLINK \l "_Toc76410779" Paramètres avancés des connexions  PAGEREF _Toc76410779 \h 14
 HYPERLINK \l "_Toc76410780" Paramètres TCP/IP par défaut  PAGEREF _Toc76410780 \h 15
 HYPERLINK \l "_Toc76410781" Adressage IP privé automatique  PAGEREF _Toc76410781 \h 16
 HYPERLINK \l "_Toc76410782" Groupes de travail et réseau par défaut  PAGEREF _Toc76410782 \h 18
 HYPERLINK \l "_Toc76410783" Routage et infrastructure réseau Windows Server 2003  PAGEREF _Toc76410783 \h 19
 HYPERLINK \l "_Toc76410784" Révision  PAGEREF _Toc76410784 \h 19
 HYPERLINK \l "_Toc76410785" Résumé de la leçon  PAGEREF _Toc76410785 \h 20
 HYPERLINK \l "_Toc76410786" Extension d’une infrastructure réseau Windows Server 2003  PAGEREF _Toc76410786 \h 21
 HYPERLINK \l "_Toc76410787" Ajout de composants à une connexion  PAGEREF _Toc76410787 \h 21
 HYPERLINK \l "_Toc76410788" Installation du Service client pour NetWare  PAGEREF _Toc76410788 \h 22
 HYPERLINK \l "_Toc76410789" Type de trame et protocole NWLink (IPX)  PAGEREF _Toc76410789 \h 22
 HYPERLINK \l "_Toc76410790" Installation de composants réseau Windows  PAGEREF _Toc76410790 \h 23
 HYPERLINK \l "_Toc76410791" Autres services de fichiers et d’impression en réseau  PAGEREF _Toc76410791 \h 24
 HYPERLINK \l "_Toc76410792" Composant Outils de gestion et d’analyse  PAGEREF _Toc76410792 \h 24
 HYPERLINK \l "_Toc76410793" Services de mise en réseau  PAGEREF _Toc76410793 \h 25
 HYPERLINK \l "_Toc76410794" Composant Services de certificats  PAGEREF _Toc76410794 \h 25
 HYPERLINK \l "_Toc76410795" Ajout de Active Directory à une infrastructure Windows  PAGEREF _Toc76410795 \h 26
 HYPERLINK \l "_Toc76410796" Révision  PAGEREF _Toc76410796 \h 26
 HYPERLINK \l "_Toc76410797" Résumé de la leçon  PAGEREF _Toc76410797 \h 27
 HYPERLINK \l "_Toc76410798" Etude de cas  PAGEREF _Toc76410798 \h 27
 HYPERLINK \l "_Toc76410799" Résumé du chapitre  PAGEREF _Toc76410799 \h 28
 HYPERLINK \l "_Toc76410800" A propos de l'examen  PAGEREF _Toc76410800 \h 29
 HYPERLINK \l "_Toc76410801" Points clés  PAGEREF _Toc76410801 \h 29
 HYPERLINK \l "_Toc76410802" Termes clés  PAGEREF _Toc76410802 \h 29
 HYPERLINK \l "_Toc76410803" Question et réponses  PAGEREF _Toc76410803 \h 30
 HYPERLINK \l "_Toc76410804" Page 14 Révision de la leçon 1  PAGEREF _Toc76410804 \h 30
 HYPERLINK \l "_Toc76410805" Page 24 Révision de la leçon 2  PAGEREF _Toc76410805 \h 31
 HYPERLINK \l "_Toc76410806" Page 32 Révision de la leçon 3  PAGEREF _Toc76410806 \h 32
 HYPERLINK \l "_Toc76410807" CHAPITRE 2  PAGEREF _Toc76410807 \h 34
 HYPERLINK \l "_Toc76410808" Compréhension de TCP/IP  PAGEREF _Toc76410808 \h 34
 HYPERLINK \l "_Toc76410809" Importance de ce chapitre  PAGEREF _Toc76410809 \h 34
 HYPERLINK \l "_Toc76410810" Avant de commencer  PAGEREF _Toc76410810 \h 34
 HYPERLINK \l "_Toc76410811" Leçon 1 : Compréhension de TCP/IP  PAGEREF _Toc76410811 \h 36
 HYPERLINK \l "_Toc76410812" Exploration des couches du modèle TCP/IP  PAGEREF _Toc76410812 \h 36
 HYPERLINK \l "_Toc76410813" Couche interface réseau  PAGEREF _Toc76410813 \h 37
 HYPERLINK \l "_Toc76410814" Couche Internet  PAGEREF _Toc76410814 \h 37
 HYPERLINK \l "_Toc76410815" Couche Transport  PAGEREF _Toc76410815 \h 38
 HYPERLINK \l "_Toc76410816" Couche Application  PAGEREF _Toc76410816 \h 39
 HYPERLINK \l "_Toc76410817" Révision de la leçon  PAGEREF _Toc76410817 \h 40
 HYPERLINK \l "_Toc76410818" Résumé de la leçon  PAGEREF _Toc76410818 \h 41
 HYPERLINK \l "_Toc76410819" Leçon 2 : Compréhension de l’adressage IP  PAGEREF _Toc76410819 \h 42
 HYPERLINK \l "_Toc76410820" Travail avec les adresses IP publiques  PAGEREF _Toc76410820 \h 42
 HYPERLINK \l "_Toc76410821" Travail avec des adresses IP privées  PAGEREF _Toc76410821 \h 43
 HYPERLINK \l "_Toc76410822" Plages d'adresses privées  PAGEREF _Toc76410822 \h 43
 HYPERLINK \l "_Toc76410823" Examen des méthodes d'adressage IP  PAGEREF _Toc76410823 \h 43
 HYPERLINK \l "_Toc76410824" Adressage IP manuel  PAGEREF _Toc76410824 \h 43
 HYPERLINK \l "_Toc76410825" DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol)  PAGEREF _Toc76410825 \h 44
 HYPERLINK \l "_Toc76410826" Adressage IP automatique  PAGEREF _Toc76410826 \h 44
 HYPERLINK \l "_Toc76410827" Configuration alternative  PAGEREF _Toc76410827 \h 44
 HYPERLINK \l "_Toc76410828" Compréhension de la structure des adresses IP  PAGEREF _Toc76410828 \h 44
 HYPERLINK \l "_Toc76410829" Conversion entre notations binaire et décimale  PAGEREF _Toc76410829 \h 46
 HYPERLINK \l "_Toc76410830" ID de réseau et ID d'hôte  PAGEREF _Toc76410830 \h 49
 HYPERLINK \l "_Toc76410831" Classes d'adresses IP  PAGEREF _Toc76410831 \h 50
 HYPERLINK \l "_Toc76410832" Masques de sous-réseau  PAGEREF _Toc76410832 \h 51
 HYPERLINK \l "_Toc76410833" Longueur de la présentation du préfixe de réseau d'un masque de sous-réseau  PAGEREF _Toc76410833 \h 52
 HYPERLINK \l "_Toc76410834" Compréhension des passerelles par défaut  PAGEREF _Toc76410834 \h 53
 HYPERLINK \l "_Toc76410835" Exercice pratique : travail avec la notation d'octets  PAGEREF _Toc76410835 \h 54
 HYPERLINK \l "_Toc76410836" Exercice 1: conversion manuelle de nombres de notation décimale en binaire  PAGEREF _Toc76410836 \h 54
 HYPERLINK \l "_Toc76410837" Exercice 2 : Conversion entre masque de sous-réseau en notation décimale pointée et préfixe de réseau  PAGEREF _Toc76410837 \h 55
 HYPERLINK \l "_Toc76410838" Révision de la leçon  PAGEREF _Toc76410838 \h 55
 HYPERLINK \l "_Toc76410839" Résumé de la leçon  PAGEREF _Toc76410839 \h 56
 HYPERLINK \l "_Toc76410840" Leçon 3: Sous-réseaux et super-réseaux de réseaux  PAGEREF _Toc76410840 \h 57
 HYPERLINK \l "_Toc76410841" Compréhension des sous-réseaux  PAGEREF _Toc76410841 \h 57
 HYPERLINK \l "_Toc76410842" Qu'est qu'une division en sous-réseau ?  PAGEREF _Toc76410842 \h 58
 HYPERLINK \l "_Toc76410843" Intérêts de la division en sous-réseaux  PAGEREF _Toc76410843 \h 60
 HYPERLINK \l "_Toc76410844" Prise en Compte de la topologie physique  PAGEREF _Toc76410844 \h 60
 HYPERLINK \l "_Toc76410845" Restriction du trafic de diffusion  PAGEREF _Toc76410845 \h 61
 HYPERLINK \l "_Toc76410846" Détermination de la capacité en hôte d'un réseau  PAGEREF _Toc76410846 \h 61
 HYPERLINK \l "_Toc76410847" Exclusion de toutes les ID d'hôtes ne contenant que des 0 ou que des 1  PAGEREF _Toc76410847 \h 62
 HYPERLINK \l "_Toc76410848" Détermination de la Capacité d'un sous-réseau  PAGEREF _Toc76410848 \h 62
 HYPERLINK \l "_Toc76410849" Hôtes par sous-réseau  PAGEREF _Toc76410849 \h 64
 HYPERLINK \l "_Toc76410850" Exemples de sous-réseau  PAGEREF _Toc76410850 \h 64
 HYPERLINK \l "_Toc76410851" Estimation des plages d'adresses de sous-réseaux  PAGEREF _Toc76410851 \h 66
 HYPERLINK \l "_Toc76410852" Synthétiser les routes a l'aide de super-réseaux  PAGEREF _Toc76410852 \h 67
 HYPERLINK \l "_Toc76410853" Fonctionnement d'un super-réseau  PAGEREF _Toc76410853 \h 67
 HYPERLINK \l "_Toc76410854" Travail avec CIDR (Classless Interdomain Routing)  PAGEREF _Toc76410854 \h 68
 HYPERLINK \l "_Toc76410855" Perspectives d’espace adresse  PAGEREF _Toc76410855 \h 69
 HYPERLINK \l "_Toc76410856" Travail avec des masques de sous-réseau à longueur variable  PAGEREF _Toc76410856 \h 69
 HYPERLINK \l "_Toc76410857" Travail avec VLSM pour la prise en charge de sous-réseaux de taille variable  PAGEREF _Toc76410857 \h 70
 HYPERLINK \l "_Toc76410858" Maximaliser les ID d'hôtes disponibles avec VLSM  PAGEREF _Toc76410858 \h 71
 HYPERLINK \l "_Toc76410859" Exercice pratique : travail avec des masques de sous-réseau et des sous-réseaux  PAGEREF _Toc76410859 \h 72
 HYPERLINK \l "_Toc76410860" Exercice 1 : Calcul de masques de sous-réseau  PAGEREF _Toc76410860 \h 72
 HYPERLINK \l "_Toc76410861" Exercice 2 : Calcul de diverses informations de sous-réseau  PAGEREF _Toc76410861 \h 73
 HYPERLINK \l "_Toc76410862" Exercice 3: Estimation de plages d'adresses de sous-réseau  PAGEREF _Toc76410862 \h 73
 HYPERLINK \l "_Toc76410863" Exercice 4: Déterminer si deux adresses sont situées dans le même sous-réseau  PAGEREF _Toc76410863 \h 74
 HYPERLINK \l "_Toc76410864" Révision de la leçon  PAGEREF _Toc76410864 \h 75
 HYPERLINK \l "_Toc76410865" Résumé de la leçon  PAGEREF _Toc76410865 \h 76
 HYPERLINK \l "_Toc76410866" Leçon 4 Installation et configuration de TCP/IP  PAGEREF _Toc76410866 \h 77
 HYPERLINK \l "_Toc76410867" Installation de TCP/IP  PAGEREF _Toc76410867 \h 77
 HYPERLINK \l "_Toc76410868" Examen des méthodes de configuration de TCP/IP  PAGEREF _Toc76410868 \h 78
 HYPERLINK \l "_Toc76410869" Configuration automatique  PAGEREF _Toc76410869 \h 79
 HYPERLINK \l "_Toc76410870" Configuration manuelle  PAGEREF _Toc76410870 \h 82
 HYPERLINK \l "_Toc76410871" Exercice pratique : configuration d'adresses TCP/IP  PAGEREF _Toc76410871 \h 83
 HYPERLINK \l "_Toc76410872" Exercice 1 : Vérification de votre adresse IP actuelle  PAGEREF _Toc76410872 \h 83
 HYPERLINK \l "_Toc76410873" Exercice 2 : Configuration d'une adresse manuelle.  PAGEREF _Toc76410873 \h 83
 HYPERLINK \l "_Toc76410874" Exercice 3 Configuration dune adresse statioue alternative  PAGEREF _Toc76410874 \h 84
 HYPERLINK \l "_Toc76410875" Exercice 4 : Vérification de la connexion.  PAGEREF _Toc76410875 \h 85
 HYPERLINK \l "_Toc76410876" Révision de la leçon :  PAGEREF _Toc76410876 \h 85
 HYPERLINK \l "_Toc76410877" Résumé de la leçon  PAGEREF _Toc76410877 \h 86
 HYPERLINK \l "_Toc76410878" Étude de cas  PAGEREF _Toc76410878 \h 86
 HYPERLINK \l "_Toc76410879" Résumé du chapitre  PAGEREF _Toc76410879 \h 89
 HYPERLINK \l "_Toc76410880" A propos de l'examen  PAGEREF _Toc76410880 \h 89
 HYPERLINK \l "_Toc76410881" Points clés  PAGEREF _Toc76410881 \h 89
 HYPERLINK \l "_Toc76410882" Termes clés  PAGEREF _Toc76410882 \h 90
 HYPERLINK \l "_Toc76410883" Chapitre 3 Surveillance et dépannage de connexions TCP/IP  PAGEREF _Toc76410883 \h 100
 HYPERLINK \l "_Toc76410884" L’examen de ce chapitre:  PAGEREF _Toc76410884 \h 100
 HYPERLINK \l "_Toc76410885" Importance de ce chapitre  PAGEREF _Toc76410885 \h 100
 HYPERLINK \l "_Toc76410886" Avant de commencer  PAGEREF _Toc76410886 \h 100
 HYPERLINK \l "_Toc76410887" Leçon 1 : Analyse du trafic à l'aide du Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410887 \h 102
 HYPERLINK \l "_Toc76410888" Compréhension du Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410888 \h 102
 HYPERLINK \l "_Toc76410889" Exploration composants du Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410889 \h 104
 HYPERLINK \l "_Toc76410890" Travail avec l'outil administratif Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410890 \h 104
 HYPERLINK \l "_Toc76410891" Installation du Pilote du Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410891 \h 104
 HYPERLINK \l "_Toc76410892" Fonctionnement du Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410892 \h 105
 HYPERLINK \l "_Toc76410893" Examen de l'interface du Moniteur réseau.  PAGEREF _Toc76410893 \h 106
 HYPERLINK \l "_Toc76410894" Capture de données avec le Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410894 \h 107
 HYPERLINK \l "_Toc76410895" Analyse des données capturées  PAGEREF _Toc76410895 \h 108
 HYPERLINK \l "_Toc76410896" Examen de l’intérieur des trames  PAGEREF _Toc76410896 \h 110
 HYPERLINK \l "_Toc76410897" Moniteur réseau et modèle OSI  PAGEREF _Toc76410897 \h 111
 HYPERLINK \l "_Toc76410898" Ajout d’analyseurs au Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410898 \h 111
 HYPERLINK \l "_Toc76410899" Exercice pratique : Travail avec le Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410899 \h 113
 HYPERLINK \l "_Toc76410900" Exercice 1: Installation du Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410900 \h 113
 HYPERLINK \l "_Toc76410901" Exercice 2 : Création d’une capture réseau depuis le Moniteur réseau  PAGEREF _Toc76410901 \h 114
 HYPERLINK \l "_Toc76410902" Exercice 3: Enregistrement d’une trame dans un fichier texte  PAGEREF _Toc76410902 \h 115
 HYPERLINK \l "_Toc76410903" Révision de la leçon  PAGEREF _Toc76410903 \h 117
 HYPERLINK \l "_Toc76410904" Résumé de la leçon  PAGEREF _Toc76410904 \h 118
 HYPERLINK \l "_Toc76410905" Leçon 2 : Dépannage de connexions TCP/IP  PAGEREF _Toc76410905 \h 119
 HYPERLINK \l "_Toc76410906" Configuration TCP/IP erronée  PAGEREF _Toc76410906 \h 119
 HYPERLINK \l "_Toc76410907" Diagnostics du réseau  PAGEREF _Toc76410907 \h 120
 HYPERLINK \l "_Toc76410908" Netdiag  PAGEREF _Toc76410908 \h 122
 HYPERLINK \l "_Toc76410909" Dépannage de connexions à l’aide de Ping et de PathPing  PAGEREF _Toc76410909 \h 123
 HYPERLINK \l "_Toc76410910" Dépannage avec Tracert  PAGEREF _Toc76410910 \h 124
 HYPERLINK \l "_Toc76410911" Dépannage à l’aide de l’outil ARP  PAGEREF _Toc76410911 \h 125
 HYPERLINK \l "_Toc76410912" Exercice pratique: Exécution de Diagnostics du réseau et de Netdiag  PAGEREF _Toc76410912 \h 125
 HYPERLINK \l "_Toc76410913" Exercice 1: Exécution de Diagnostics du réseau  PAGEREF _Toc76410913 \h 125
 HYPERLINK \l "_Toc76410914" Exercice 2 : Installation des Outils de support Windows  PAGEREF _Toc76410914 \h 126
 HYPERLINK \l "_Toc76410915" Exercice 3: Exécution de Netdiag depuis le réseau  PAGEREF _Toc76410915 \h 127
 HYPERLINK \l "_Toc76410916" Révision de la leçon  PAGEREF _Toc76410916 \h 128
 HYPERLINK \l "_Toc76410917" Résumée de la leçon  PAGEREF _Toc76410917 \h 129
 HYPERLINK \l "_Toc76410918" Étude de cas  PAGEREF _Toc76410918 \h 130
 HYPERLINK \l "_Toc76410919" Résumé du chapitre  PAGEREF _Toc76410919 \h 132
 HYPERLINK \l "_Toc76410920" A propos de l’examen  PAGEREF _Toc76410920 \h 132
 HYPERLINK \l "_Toc76410921" Points clés  PAGEREF _Toc76410921 \h 132
 HYPERLINK \l "_Toc76410922" Termes clés  PAGEREF _Toc76410922 \h 133
 HYPERLINK \l "_Toc76410923" Questions et réponses  PAGEREF _Toc76410923 \h 134
 HYPERLINK \l "_Toc76410924" Étude de cas  PAGEREF _Toc76410924 \h 136
 HYPERLINK \l "_Toc76410925" Configuration de serveurs et de clients DNS  PAGEREF _Toc76410925 \h 137
 HYPERLINK \l "_Toc76410926" Objectifs d’examen de ce chapitre  PAGEREF _Toc76410926 \h 137
 HYPERLINK \l "_Toc76410927" Importance de ce chapitre  PAGEREF _Toc76410927 \h 137
 HYPERLINK \l "_Toc76410928" Dans ce chapitre  PAGEREF _Toc76410928 \h 137
 HYPERLINK \l "_Toc76410929" Avant de commencer  PAGEREF _Toc76410929 \h 137
 HYPERLINK \l "_Toc76410930" Leçon 1 : Compréhension de la résolution de noms avec Windows Server 2003  PAGEREF _Toc76410930 \h 138
 HYPERLINK \l "_Toc76410931" Comparaison de DNS et de NetBIOS  PAGEREF _Toc76410931 \h 138
 HYPERLINK \l "_Toc76410932" Comparaison des noms d’ordinateur  PAGEREF _Toc76410932 \h 139
 HYPERLINK \l "_Toc76410933" Comparaison des procédures de résolution de noms  PAGEREF _Toc76410933 \h 140
 HYPERLINK \l "_Toc76410934" Détermination de la nécessité de DNS  PAGEREF _Toc76410934 \h 141
 HYPERLINK \l "_Toc76410935" Détermination de la nécessité de NetBIOS  PAGEREF _Toc76410935 \h 141
 HYPERLINK \l "_Toc76410936" Désactivation de NetBIOS  PAGEREF _Toc76410936 \h 142
 HYPERLINK \l "_Toc76410937" Exercice pratique : Capture du trafic de résolution de noms  PAGEREF _Toc76410937 \h 143
 HYPERLINK \l "_Toc76410938" Exercice 1: Capture du trafic de résolution de noms  PAGEREF _Toc76410938 \h 143
 HYPERLINK \l "_Toc76410939" Révision de la leçon  PAGEREF _Toc76410939 \h 144
 HYPERLINK \l "_Toc76410940" Résumée de la leçon  PAGEREF _Toc76410940 \h 145
 HYPERLINK \l "_Toc76410941" Leçon 2: Compréhension de DNS dans les réseaux Windows Server 2003  PAGEREF _Toc76410941 \h 146
 HYPERLINK \l "_Toc76410942" Exploration de DNS  PAGEREF _Toc76410942 \h 146
 HYPERLINK \l "_Toc76410943" Espace de noms DNS  PAGEREF _Toc76410943 \h 146
 HYPERLINK \l "_Toc76410944" Noms de domaine  PAGEREF _Toc76410944 \h 147
 HYPERLINK \l "_Toc76410945" Espace de noms de domaines Internet  PAGEREF _Toc76410945 \h 147
 HYPERLINK \l "_Toc76410946" Espace de noms de domaines privés  PAGEREF _Toc76410946 \h 148
 HYPERLINK \l "_Toc76410947" Composants DNS  PAGEREF _Toc76410947 \h 148
 HYPERLINK \l "_Toc76410948" Serveurs DNS  PAGEREF _Toc76410948 \h 148
 HYPERLINK \l "_Toc76410949" Zones DNS  PAGEREF _Toc76410949 \h 149
 HYPERLINK \l "_Toc76410950" Résolution DNS  PAGEREF _Toc76410950 \h 149
 HYPERLINK \l "_Toc76410951" Enregistrements de ressource  PAGEREF _Toc76410951 \h 149
 HYPERLINK \l "_Toc76410952" Compréhension du fonctionnement d’une requête DNS  PAGEREF _Toc76410952 \h 149
 HYPERLINK \l "_Toc76410953" Méthodes de résolution DNS  PAGEREF _Toc76410953 \h 150
 HYPERLINK \l "_Toc76410954" Étapes d’une requête DNS  PAGEREF _Toc76410954 \h 150
 HYPERLINK \l "_Toc76410955" Compréhension de la récursivité  PAGEREF _Toc76410955 \h 152
 HYPERLINK \l "_Toc76410956" Indications de racine  PAGEREF _Toc76410956 \h 153
 HYPERLINK \l "_Toc76410957" Exemple de requête  PAGEREF _Toc76410957 \h 153
 HYPERLINK \l "_Toc76410958" Types de réponses de requête  PAGEREF _Toc76410958 \h 155
 HYPERLINK \l "_Toc76410959" Compréhension du fonctionnement du cache  PAGEREF _Toc76410959 \h 156
 HYPERLINK \l "_Toc76410960" Cache du client DNS  PAGEREF _Toc76410960 \h 156
 HYPERLINK \l "_Toc76410961" Cache du serveur DNS  PAGEREF _Toc76410961 \h 156
 HYPERLINK \l "_Toc76410962" Révision de la leçon  PAGEREF _Toc76410962 \h 157
 HYPERLINK \l "_Toc76410963" Résumé de la leçon  PAGEREF _Toc76410963 \h 158
 CERTIFICATION
Contact

Tel : 08 00 90 97 88

 HYPERLINK "http://register.microsoft.com/contactus/contactus.asp" http://register.microsoft.com/contactus/contactus.asp

Listes examens MCP

 HYPERLINK "http://www.microsoft.com/traincerf/mcp" http://www.microsoft.com/traincerf/mcp

 HYPERLINK "http://www.microsoft.com/france/formation/cerf/mcp/defaut.asp" http://www.microsoft.com/france/formation/cerf/mcp/defaut.asp

batch

 HYPERLINK "http://www.dunod.com" http://www.dunod.com
Compréhension des réseaux Windows Server 2003

Comprendre les composants d’une infrastructure réseau est une exigence préalable essentielle d’un administrateur réseau. Il est capital de bien connaître ces éléments d’infrastructure réseau ainsi que la façon dont ils fonctionnent ensemble et dans quel contexte ils sont employés.*

APIPA (Automatic Private IP Addressing)
Compréhension des réseaux infrastructures réseau

Définition d’une infrastructure réseau

Une infrastructure réseau : est un ensemble de composants physiques (topologie) et logiques procurant les bases de la connectivité, de la sécurité, du routage, de la gestion et de l’accès et autres fonctionnalités fondamentales d’un réseau. Elle est souvent héritée et conçues.

Infrastructure physique d’un réseau est la conception physique du réseau appelé (topologie) ainsi que ses composants matériels comme (le câblage, les routeurs, les commutateurs (switch), les ponts, les concentrateurs (hub), les serveurs et les hôtes)
L’infrastructure physique inclut également des technologies comme : Ethernet, Le sans-fil 802.11b, PSTN (Public Switched Telephone Network) et ATM (Asynchronous Transfert Mode)
Définissant tous les méthodes de communications sur certains types de connexions physiques.

L’infrastructure logique d’un réseau est composée de nombreux éléments logiciels connectant, gérant et sécurisant les hôtes du réseau. Elle permet la communication entre ordinateurs sur le chemin décrit dans la topologie physique.

Analyse de réseaux Windows Server 2003

Connexions réseau : sont des interfaces logiques entre des logiciels (comme les protocoles) et du matériel (comme les modems ou des adaptateurs réseau)

Protocoles réseau sont des langages réseau servant à la communication entre les ordinateurs. Par exemple, NWLink IPX/SPX (Internetwork Packet Exchange/Sequenced Packet Exchange), AppelTalk, TCP/IP (Transmission Control Protocol/Internet Protocol) qui est en réalité un groupe de protocoles souvent appelé Pile ou suite comprenant les protocoles ARP(Address Resolution Protocol), IP(Internet Protocol), TCP (Transmission Control Protocol), UDP(User Datagram Protocol), DNS (Domain Name System), HTTP (Hypertext Transfer Protocol) et bien d’autres.
Liste de protocoles additionnels disponibles sous Windows 2003 :
TCP/IP version 6
Pilote du Moniteur réseau
Protocole AppelTAlk
Protocole de transport compatible NWLink IPX/SPX /NetBIOS
Protocole RMCAST (Multidiffusion fiable)

Service réseau : sont les programmes offrant aux hôtes ou aux protocoles d’un réseau des fonctionnalités, comme la qualité de service QoS (Quality Of service Packet Scheduler)

Clients réseau : sont des programmes permettant à un ordinateur de se connecter à un système d’exploitation réseau.

Adressage

Adressage est le processus par lequel un système d’adresses cohérent est conservé sur le réseau pour que tous les ordinateurs puissent communiquer.

Résolution de noms 

Résolution de noms : est le processus de traduction d’un nom d’ordinateur en une adresse et réciproquement. Les réseaux Windows prennent en charge deux types de résolution de noms :
NetBIOS (propre aux anciens réseaux Microsoft employé uniquement pour des raisons de compatibilité.
et le système de noms DNS (Domain Name System) employé pour la résolution des noms de tous les systèmes d’exploitation Windows postérieurs à Windows 2000 et sur Internet.

Groupes d’ordinateurs en réseau

Un groupe de travail est un simple regroupement de ressources destiné à aider les utilisateurs à trouver des ressources telles que des imprimantes et des dossiers partagés. Par défaut, les ordinateurs d’un groupe de travail emploient NetBIOS avec des protocoles associés, comme CIFS (Common Internet File System), une extension du protocole SMB (Server Message Block), pour procurer le partage de fichiers, la sécurité pour les partages de réseau et les dispositifs de navigation réseau. Aucun dispositif de gestion et de sécurité centralisée n’est disponible.

Un domaine est un ensemble d’ordinateurs, partageant un annuaire commun, des stratégies de sécurité et des relations avec d’autres domaines, défini par un administrateur réseau. Les informations d’annuaire et de sécurité sont stockées dans des contrôleurs de domaines propres à chaque domaine.

Active Directory

Dans les réseaux Windows Server 2003, les domaines sont crées et pris en charge par le service d’annuaire d’Active Directory. Il s’agit d’un service d’annuaire et de base de données distribuées, répliqué sur tous les contrôleurs de domaine du réseau. La base de données d’Active Directory stocke des informations sur les objets du réseau, parmi lesquels les domaines, les ordinateurs, les utilisateurs et d’autres objets. Active Directory offre également un point d’administration centralisé de tous les objets du réseau.

Accès à distance

Les accès à distance utilisent deux méthodes fondamentales de connexions qui sont la numérotation directe vers un ordinateur de réseau et les réseaux privés virtuels VPN(Virtual Private Network). Pour un accès par numérotation, vous devez configurer, outre un serveur répondant aux appels entrants, l’authentification, les autorisations d’accès et les exigences de chiffrage.

Les VPN (Virtual Private Network) permettent à des connexions privées de transiter sur un réseau public comme l’Internet. Ces connexions réseaux exigent un autre ensemble de procédures de configuration de l’authentification, du et de la sécurité.

Traduction d’adresses réseau

La traduction d’adresses réseau NAT ( Network Address Translation) est une méthode permettant à des ordinateurs internes de votre réseau et possédant des adresses non publiques de communiquer avec des ordinateurs de l’Internet.

ICS (Internet Connection Sharing), une implémentation simple de NAT est présente sur les systèmes d’exploitation Windows récents.
Infrastructure à clé publique

Les certificats sont employés pour une cryptographie par clé publique, un important élément de sécurité des réseaux Windows Server 2003. Les certificats et le chiffrage par clé publique sont employés dans de nombreux dispositifs Windows, dont SSL (Secure Sockets Layer), le protocole IPSec (Internet Protocol Security) qui chiffre les communications IP, les cartes électroniques et le système de fichiers EFS (Encrypting File System) sécurisant les fichiers sur le réseaux.

L’Infrastructure de certificats prise en charge par les réseaux Windows Server 2003 s’intègre au PKI (Public Key Infrastructure) : un ensemble de certificats numériques, d’autorités de certification et d’autres autorités d’enregistrements authentifiant chaque interlocuteur impliqué dans une transaction électronique.

Vous êtes l'administrateur clu réseau de votre entreprise, comprenant des ordinateurs Windows Server 2003. des ordinateurs Nlierosofi Windows XP Professionnel ainsi cjutin serveur Noveil NetWïtrc. Celui-ci ne possède qtie le protocole réseau IPX/SPX configuré. Vous voulez que chaque ordinateur (lu réseau puisse accéder aux fonctionnalités clu système d’exploitation réseau NetWare, du système d'exploitation réseau Windows Server 2003 et de l’Internet, Quels protocoles doivent-ils être installés sur les ordinateurs du réseau ?






Lesquels des élémeiits suivants ne reposent pas sur des certificats et un chiffrage par clé publique ?
SSL
EPS
IPSec
Sécurité des groupes de travail

Quel protocole procure-t-il des noms et la résolution de noms aux groupes de travail Windows?
NetBIOS
CIFS
DNS
Kerberos


Leçon 2 : Travail en réseau avec les composants par défaut de Windows Server 2003


Si des ordinateurs exécutant Windows Server 2003 (ou toute version de Windows postérieure à Microsoft Windows 98) sont physiquement connectés à l’aide d’adaptateurs réseau, vous n’avez besoin d’y configurer aucun paramètre pour commencer un travail en réseau. Windows Server 2003 détecte automatiquement les connexions de réseau local (LAN, Local Area Network) et autorise une communication fondamentale entre tous les hôtes Windows. Vous pouvez également configurer de nouvelles connexions réseau, comme des connexions par numérotation, sans installer de composants supplémentaires.

À la fin de cette leçon, vous saurez:

Décrire caractéristiques réseau d’installation par défaut de Windows Server 2003

Durée : 20 minutes


Analyse des connexions réseau

Dans un réseau Windows, une connexion est une interface logiquement configurée entre un réseau physique et un adaptateur réseau ou un modem. Vous pouvez examiner les connexions réseau actuellement configurées sur votre ordinateur à l’aide de l’Outil Connexions réseau du Panneau de Configuration.

Configuration des connexions

L’assistant nouvelle connexion permet de configurer d’autres connexions réseau, comme des connexions par numérotation.

Composants par défaut d’une connexion réseau

En elle-même. une connexion ne permet pas aux hôtes d’un réseau de communiquer. Ce sont les clients réseau, les services et les protocoles associés (liés) à la connexion qui procure la connectivité via une connexion particulière. L’onglet Général de la boite de dialogue des propriétés d’une connexion montre les composants réseau employés par la connexion.
Les clients réseau : sont des composants logiciels permettant à l’ordinateur local de se connecter à un système d’exploitation réseau de destination, par exemple le Service client pour NetWare et le Client pour les réseaux Microsoft. Par défaut le Client pour les réseaux Microsoft est lié à toutes les connexions de la zone locale. Il permet aux ordinateurs cl tâches réseau de type CIFS (Common Internet File System), comme la connexion à des dossiers partagés.

Les services réseau sont des composants logiciels procurant des fonctionnalités additionnelles aux connexions réseau. par exemple le Partage de fichiers et d’imprimantes pour les réseaux Microsoft, l’équilibrage de charge réseau NLB (Network Load Balancing)et le planificateur de paquets QoS (Quality of Service Packet Schedu1er). Partage de fichiers et d’imprimantes pour les réseaux Microsoft, permettant à l’ordinateur local de partager des dossiers pour un accès réseau, est installé et lié par défaut aux connexions de la zone locale.

Les protoco1es réseau sont des composants logiciels fondamentaux tels que TCP/IP et AppleTalk, permettant a un ordinateur de communiquer avec d’autres ordinateurs. Les clients réseau et les services sont construits au-dessus des protocoles réseau. Par défaut, le protocole TCP/IP est lié à toutes les connexions.

Paramètres avancés des connexions

Pour examiner les paramètres avancés d’une connexion :
Dans l’Explorateur de Windows, choisissez Panneau de configuration puis ouvrez la fenêtre Connexions réseau et dans le menu Avancé, sélectionnez Paramètres avancés.
La boîte de dialogue Paramètres avancés (voir Figure 1-8) affiche l’ordre (la priorité) de chaque connexion.



Figure 1.8 La boîte de dialogue Paramètres avancés
Ordre des fournisseurs : l’onglet Ordre des fournisseurs de la boîte de dialogue Paramètres avancés affiche l’ordre selon lequel les différents fournisseurs réseau, comme Réseau NetWare, Réseau Microsoft Windows ou Services Terminal Server Microsoft, seront contactés. Remarquez l’ordre des fournisseurs réseau n’est pas lié à une connexion spécifique : si un ordinateur est configuré pour se lier à des réseau NetWare avant des réseaux Windows, il procède ainsi pour chaque connexion.



Figure 1.9 Onglet Ordre des fournisseurs

Dans une installation par défaut, Services Terminal Server possède la priorité sur Réseau Microsoft Windows parce que, lorsqu’il est employé, ce type de fournisseur est censé servir à la place d’autres connexions. Par défaut également, une connexion vers un Réseau client Web n’est tentée que si les premiers fournisseurs ne répondent pas. L’onglet Ordre des fournisseurs affiche également l’ordre des fournisseurs d’impression. D’après les réglages par défaut, Services d’impression LanMan (le fournisseur d’impression employé dans les réseaux Windows typiques) possède la priorité sur les services d’impression HTTP.

Paramètres TCP/IP par défaut

Vous pouvez examiner les paramètres TCI/IP configurés pour toute connexion en ouvrant la boîte de dialogue Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP). Pour ce faire, ouvrez la boite de dialogue Propriétés d’une connexion, sélectionnez Protocole Internet (TCP/IP) dans la liste des Composants réseau, puis cliquez sur Propriétés. La Figure 1.10 montre la boite de dialogue Propriétés de  Protocole Internet (TCP/IP) associée par défaut à la connexion réseau local.

Comme le montre la Figure 1-10, l’adresse IP d’un ordinateur est affectée automatiquement dans une installation Windows par défaut. Pour un nouvel ordinateur sur un réseau, ou dans le cas d’un réseau dépourvu de serveur DHCP, l’ordinateur affecte lui-même une adresse IP comprise entre 169.254.1.0 à 169.254.255.254. Cette adresse est disponible grâce à un dispositif APIPA (Automatic Private IP Addressing).

Adressage IP privé automatique

APIPA (Automatic Private IP Addressing) est un dispositif d’adressage pour des réseaux simples composés d’un unique segment de réseau. Lorsqu’un ordinateur exécutant Windows Server 2003 a été configuré pour obtenir automatiquement une adresse IP alors qu’aucun serveur DHCP ou configuration alternative n’est disponible, l’ordinateur a recours à APIPA pour s’affecter lui-même une adresse IP privée de la plage 169.254.0.1 à 169.254.255.254.

Pour savoir si APIPA est actuellement activé et en exécution, entrez ipconfig /all à l’invite de commande. Le texte résultant identifie votre adresse IP et d’autres informations. Si la ligne Configuration automatique activée stipule Oui et que l’adresse IP se trouve dans la plage 169.2540.1-169.254.255.254, APIPA est activé.

Ce dispositif d’adressage automatique ne fonctionne que pour les ordinateurs d’un segment de réseau ne pouvant obtenir une adresse IP par un autre moyen. Si un serveur DHCP devient par la suite accessible à un hôte s’étant attribué lui-même une adresse APIPA, l’ordinateur modifie son adresse IP pour celle obtenue du serveur DHCP. Les ordinateurs employant une adresse APIPA ne peuvent communiquer qu’avec d’autres ordinateurs employant des adresses APIPA sur le même segment réseau : ils ne peuvent être directement atteints depuis l’Internet. Remarquez également qu’avec APIPA vous ne pouvez pas configurer un ordinateur avec une adresse de serveur DNS, une adresse de passerelle par défaut ou une adresse de serveur WINS. Si vous voulez que votre ordinateur obtienne automatiquement une adresse tout en spécifiant une passerelle par défaut, un serveur DNS ou un serveur WINS en l’absence de serveur DHCP, vous pouvez le faire à l’aide d’une configuration alternative.

APIPA est disponible sur tout ordinateur Windows 98, Microsoft Windows Millennium Edition (Me),Windows 2000, Windows XP ou Windows Server 2003.

Désactivation de APIPA Si vous voulez vous assurer que APIPA ne sera pas employé, vous pouvez soit configurer une adresse dans les propriétés IP de la connexion, soit désactiver le dispositif d’adressage automatique en modifiant la Base de registres. Remarquez que désactiver APIPA pour un adaptateur ou le désactiver pour tous les adaptateurs exige de modifier des clés différentes du Registre.

Pour désactiver APIPA sur un unique adaptateur, procédez comme suit:

Servez-vous de l’éditeur de registre Regedit.exe pour ajouter l’entrée IPAutoconfigurationEnabled avec une valeur de 0 (type de données REG_DWORD) dans la sous-clé suivante: HKEY_LOCALMACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\
Services\Tcpip\Parameters\Interfaces\interface
Redémarrez l’ordinateur.

Pour désactiver APIPA sur tous les adaptateurs, procédez comme suit :

Fixez la valeur de l’entrée IPAutoconfigurationEnabled avec une valeur de 0 (type de données REG_DWORD) dans la sous-clé suivante du Registre :
HKEY_LOCALMACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Tcpip\ Parameters\
Redémarrez l’ordinateur.

A
stuce d’examen : Veillez à bien mémoriser les clés du Registre concernant APIPA pour l’examen.

Dépannage APIPA

Pour les ordinateurs exécutant une version quelconque de Windows depuis Windows 98, les adresses APIPA sont les adresses par défaut. Autrement dit, elles sont affectées aux hôtes connectés dont la configuration réseau n’a pas été modifiée depuis l’installation du système d’exploitation. Dans certains petits réseaux, vous pourriez vouloir laisser aux ordinateurs ces adresses APIPA par défaut pour simplifier les communications et l’administration du réseau. Dans un tel cas, vous pouvez exécuter la commande Ipconfig /all sur les ordinateurs du réseau pour déterminer si l’adresse affectée a chaque connexion locale d’ordinateur appartient à la plage APIPA de 169.254.0.1 à 169.254.255.254.

Si la commande Ipconfig /all ne révèle pas d’adresse APIPA, sa sortie propose à la place un scénario parmi trois : aucune adresse, avec ou sans message d’erreur, une adresse composée uniquement de zéros ou une adresse non nulle extérieure a la plage APIPA. Lorsque aucune adresse IP n’a été affectée à un hôte, un message d’erreur peut en spécifier la cause. Par exemple, la sortie de Ipconfig /all peut vous informer que le media (en d’autres termes, le câble réseau) a été déconnecté. Vous devez alors vérifier les connexions du câble réseau et exécuter la commande Ipconfig /renew pour obtenir une nouvelle adresse IP grâce a APIPA. Si cette stratégie échoue, vous devez vous pencher sur des problèmes matériels, comme un câble, un commutateur ou un concentrateur défectueux.

La commande Ipconfig/all ne fournit parfois pas des explications sur l’échec de l’ordinateur à obtenir une adresse IP. Si tel est le cas, le problème provient probablement de l’adaptateur réseau. Vérifier que l’ordinateur en question possède un adaptateur réseau correctement installé, avec la version la plus récente du pilote adéquat. Exécutez ensuite la commande Ipconfig/renew pour tenter d’obtenir une adresse IP. Si le problème persiste, il est probablement d’origine matérielle.

Dans le monde réel : dépannage sans outils

En tant qu’administrateur système, vous êtes idéalement supposé faire intervenir un vaste attirail «oscilloscopes et de testeurs divers au premier signe de défaillance matérielle du réseau. Dans le monde réel toutefois, de nombreux administrateurs système, surtout dans les petites entreprises, ne savent pas se servir de tels outils et trouvent des moyens pour effectuer des dépannages sans eux. Par exemple, en cas arrêt du trafic réseau, vous pouvez commencer le dépannage en redémarrant simplement le concentrateur ou le commutateur. Si cela ne résout pas le problème, essayez de nettoyer par aspiration les ports des concentrateurs et des adaptateurs, ainsi que les connecteurs des câbles réseau. La poussière est souvent la cause d une perturbation de la connectivité.

Même après avoir éliminé les problèmes faciles à régler, vous pouvez encore souvent déterminer la cause «un problème de connectivité sans recourir à des outils sophistiques. Dans le cas d’une connexion incapable de recevoir une adresse APIPA, remplacez simplement le câble par un autre, dont vous êtes certain du bon état. Si l’ordinateur est alors capable d’obtenir une adresse APIPA après avoir exécuté la commande Ipconfig/renew, vous pouvez attribuer la responsabilité de la défaillance du réseau au câble que vous venez de remplacer.

Si le problème persiste, vous pouvez vous servir d’un câble spécial croisé (crossover) pour éviter le concentrateur et connecter directement l’ordinateur concerné un autre. Si, dans cette configuration, les deux obtiennent une adresse APIPA, vous savez que le concentrateur est à l’origine de la panne. Si un des deux ordinateurs ne peut toujours pas obtenir une adresse APIPA, remplacez la carte réseau de l’ordinateur concerné.


D’autres erreurs APIPA ne génèrent pas de message d’erreur dans la sortie de Ipconfig. Par exemple , si la commande Ipconfig/all révèle une adresse IP ne comportant que zéros, l’adresse IP peut avoir été libérée par la commande Ipconfig/release sans être renouvelée. Exécutez alors la commande Ipconfig/renew pour obtenir une nouvelle adresse. Si l’adresse zéro persiste, vérifiez les entrées libres idoines du registre pour vous assurer que APIPA n’a pas été désactivé.

Si lors de l’exécution de la commande Ipconfig/all, vous constatez que votre ordinateur a obtenu une adresse IP non nulle externe à la plage APIPA, exécutez Ipconfig/renew pour voir si cette adresse ne provient pas simplement d’une configuration précédente (et récente). Si une adresse non-APIPA perdure alors que vous essayez de générer une adresse APIPA. Vérifiez les propriétés IP de la connexion et assurez-vous que l’ordinateur a été configuré pour obtenir automatiquement une adresse. Cliquez ensuite sur l’onglet Configuration alternative et vérifiez que l’option Adresse IP privée automatique est sélectionnée (voir Figure l-1 1).



Figure 1-11 Configuration d’un client APIPA




Confidentiel : Une adresse APIPA n’est en réalité qu’une adresse temporaire permettant à des ordinateurs de communiquer avant que vous puissiez leur affecter une vraie adresse. Vous ne rencontrerez probablement jamais de réseau d’entreprise fondé sur des adresses APIPA, car celles-ci sont incompatibles avec les connexions Internet partagées, les sous-réseaux et l’administration centralisée. Si vous voulez combiner adressage automatique et connectivité Internet, sous-réseaux ou administration des adresses,servez-vous d’un serveur DHCP.

Groupes de travail et réseau par défaut

Les ordinateurs physiquement connectés exécutant Windows Server 2003 sont regroupés par défaut dans un unique groupe de travail nommé WORKGROUP. Les noms des ordinateurs sont des noms NetBIOS, résolu à l’aide de diffusions NetBT sur le segment de réseau local. Le groupe de travail lui-même ne se comporte guère que comme un nom pour un groupe d’ordinateurs sans offrir de dispositifs de gestion ou de sécurité centralisés. Le partage de fichiers, la sécurité du réseau, la navigation et l’impression eu sein du groupe de travail sont gérés par chaque ordinateur local à l’aide du protocole CIFS. Ni Active Directory ni DNS ne sont disponibles.

Routage et infrastructure réseau Windows Server 2003

Même si une installation Windows Server 2003 est dépourvue par défaut de capacités de routage, l’Assistant d’installation Windows de Windows Server 2003 installe le service de routage et d’accès à distance RRAS (Routing and Remote Access Service) à l’état désactivé, À l’aide de la console RRAS, vous pouvez activer ce service et configurer de nombreux dispositif de type routage, comme l’accès à distance, le routage LAN et la traduction d’adresses NAT.

Remarquez qu’il n’est possible de configurer un ordinateur Windows Server 2003 pour qu’il dispose de capacités de routage que s’il est équipé de plusieurs adaptateurs réseau, De tels ordinateurs sont dits « à hôtes multiples ».
Les serveurs à hôtes multiples peuvent se comporter comme des routeurs lorsque chaque adaptateur réseau est connecté à un réseau distinct.

Révision

Les questions suivantes ont pour but de renforcer les informations clés présentées dans cette leçon. Si vous ne pouvez répondre à une question. reportez-vous à la leçon et recommencez-la, Les réponses figurent dans la section Questions et réponses « à la fin de ce chapitre.

1. Vous avez installé Windows Server 2003 sur un ordinateur à hôtes multiples nommé Serveurool.1:Adaptateur réseau A est connecté à un grand réseau dans lequel 80%, des serveurs exécutent NetWare et 20% Windows Server 2003. l’Adaptateur réseau B est connecté à un grand réseau dans lequel 80% des serveurs exécutent Windows Server 2003 et 20 % NetWare. D’après les journaux serveur, l’Adaptateur réseau B envoie et reçoit plus de trafic que l’Adaptateur réseau A. Comment devez-vous spécifier l’ordre des fournisseurs réseau pour Serveur001 en général et l’ordre de liaison des services pour les adaptateurs réseau A et B, respectivement ?
Dans l’ordre des fournisseurs réseau pour Serveur001 en général il faudra spécifier: Réseau Microsoft Windows puis Réseau NetWare
l’ordre de liaison des services pour les adaptateurs réseau A : Service client pour NetWare ensuite client pour les réseaux Microsoft
et l’ordre de liaison des services pour les adaptateurs réseau B : client pour les réseaux Microsoft ensuite Service client pour NetWare

2. Parmi les éléments suivants. lesquels sont-ils automatiquement configurés dans Windows Server 2003
a. Connexions de la zone locale
b. Travail en réseau par numérotation
e. Tables de routage

3. Parmi les éléments suivants lesquels sont-ils automatiquement affectées aux connexions ?
a. Service client pour NetWare
b. Pilote du moniteur réseau
c. client pour les réseaux Microsoft

4. Parmi les éléments suivants, lequel ne peut-il pas être configuré depuis la console RRAS ?
a. Travail en réseau par numérotation
b. Filtrage de paquets
c. Partage de connexion Internet
d. Active Directory

5. Parmi les éléments suivants, lequel est obligatoire pour un réseau Windows Server 2003
a. DHCP
b. Protocole réseau
C. WINS

Résumé de la leçon

Une installation par défaut d’ordinateurs Windows permet de commencer immédiatement un travail en réseau, pourvu que ce dernier se compose d’un unique segment de réseau d’ordinateurs physiquement connectés exécutant n’importe quelle version de Windows depuis Windows 98.

Par défaut, en absence de serveur DHCP. Windows Server 2003 affecte aux connexions détectées une adresse IP dans la plage 169.254.1.0 à 169.254.255.254.

Vous pouvez examiner les connexions actuellement configurées sur votre ordinateur à l’aide du menu ou de la fenêtre Connexion réseau. Si vous voulez configurer d’autres connexions réseau, comme la connexions par numérotation, servez-vous de l’Assistant Nouvelle connexion.

Pour voir les composants réseau liés à une connexion donnée, ouvrez la boîte de dialogue des propriétés de cette connexion. Par défaut, client pour les réseaux Microsoft, Partage de fichiers et d’imprimantes pour les réseaux Microsoft et le protocole IP (Internet Protocol) sont liés à chaque connexion.

La boîte de dialogue Paramètres avancés, accessible depuis la fenêtre Connexions réseau, montre des ordres de liaison de protocoles réseau, des services réseau, des fournisseurs d’impression, chacun de ces ordres pouvant être modifié.


Extension d’une infrastructure réseau Windows Server 2003

Même si Windows Server 2003 offre une infrastructure réseau simple avec installation par défaut, vous pouvez grandement améliorer cette infrastructure en installant et en configurant d’autres composants réseau. Si vous disposez des privilèges d’administrateur sur un ordinateur local, par exemple, pouvez installer de nouveaux clients, services et protocoles qui seront utilisés par des connexions réseau particulières. En outre, vous pouvez configurez l’ordinateur Windows Server 2003 pour qu’il accomplissent d’autres tâches réseau en installant des composants Windows ou en ajoutant des rôles de serveur. Parmi ces tâches figurent l’adressage centralisé (DHCP) et les services de résolution de noms (WINS, DNS) pour votre réseau.

A la fin de cette leçon vous saurez :

Localisez et installer selon les besoins des composant réseau Windows
Décrire l’objectif de nombreux sous-composants réseau Windows

Durée estimée : 15 minutes

Ajout de composants à une connexion

L’infrastructure réseau par défaut Windows Server 2003 se compose d’adresses IP dans la plage 169.254.1.0 à 169.254.255.254 et d’un unique groupe de travail des autres ordinateurs Windows. La résolution des noms est gérée par le réseau par des diffusions NetBT sur le segment du réseau. Le partage de fichiers, la sécurité, la navigation et l’impression au sein du groupe de travail sont gérés par le protocole CIFS. Les connexions réseau sont automatiquement configurés avec le client pour les réseau Microsoft, Partage de fichiers et d’imprimantes pour les réseaux Microsoft et TCP/IP.

Vous pouvez lier d’autres clients, services et protocoles à une connexion de zone locale en ouvrant sa boîte de dialogue Sélection du type de composant réseau (Figure 1-12).



Figure 1-12  Liaison d’un composant réseau à une connexion
Avant de lier un nouveau composant réseau à une connexion, vérifier que vous avez besoin de ce composant réseau. Les performances d’un réseau sont améliorées et trafic réduit lorsque seuls les composants indispensables (protocoles et clients) sont installés. Des services excédentaires peuvent pénaliser les performances de l’ordinateur local.

Pour ajouter un composant réseau :

Ouvrez Connexion réseau

Effectuez un clic droit sur la connexion à laquelle vous voulez ajoutez un composant réseau, puis cliquez sur Propriétés. Effectuez une des actions suivantes :

S’il s’agit d’une connexion de zone locale, cliquez sur Installer

S’il s’agit d’une connexion par numérotation, VPN ou entrante, sélectionnez l’onglet Réseau, puis cliquez sur Installer.

Dans la boîte de dialogue Sélection du type de composant réseau, sélectionnez Client, Service ou Protocole, puis cliquez sur Ajouter. Effectuez une des actions suivantes :

Si une disquette ou un CD-ROM d’installation distinct est nécessaire pour le composant, cliquez sur Disque fourni, insérez la disquette ou le CD-ROM dans le lecteur et cliquez OK.

dans le cas contraire sélectionnez le client, le service ou le protocole idoine et cliquez sur OK.

Installation du Service client pour NetWare

Pour installer le Service client pour NetWare, ouvrez une connexion, cliquez sur installer, sélectionnez le client pour NetWare, et cliquez sur OK. Redémarrez l’ordinateur si nécessaire. Outre l’installation du client réseau en question, cette procédure installe automatiquement le protocole NWLink (IPX), nécessaire pour la communication avec les réseaux NetWare. Après avoir installé le client, celui-ci est lié à tous les adaptateurs réseau et doit être délié de ceux qui n’en ont pas besoin.

Type de trame et protocole NWLink (IPX)

Le type de trame (frame type) IPX décrit le mode d’encapsulation des données dans un paquet IPX. Même si vous pouvez le plus souvent accepter le mode par défaut Auto Detect comme paramètre de type de trame avec le protocole NWLink, ce dispositif ne peut